MONDE

Forces de l’ordre mobilisées, stations de métro fermées : Paris se prépare au match PSG-Bayern

[ad_1]

A la veille de la finale de la Ligue des champions opposant le PSG au Bayern Munich, le préfet police de Paris et le ministre de l’Intérieur ont détaillé plusieurs mesures de sécurité pour faire face à la pandémie et à de potentiels débordements.

En amont de la finale de la Ligue des champions qui opposera le 23 août, à 21h, le Paris-Saint-Germain (PSG) au Bayern Munich, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et le préfet de police de Paris Didier Lallement ont présenté aux journalistes, le 22 août, le dispositif de sécurité prévu dans la capitale. 

«Prévention de la pandémie»

De fait, bien que la rencontre se tienne à Lisbonne, à l’Estádio da Luz (Stade de lumière), une retransmission du match en direct est prévue au Parc des princes, qui devrait accueillir quelque 5 000 visiteurs pour l’occasion.

Le dispositif de «3 000 fonctionnaires de police et de militaires de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers de Paris, visera essentiellement d’abord à la prévention de la pandémie», a affirmé le préfet tout en annonçant la mise en place d’un «zonage plus large» exceptionnel de port du masque obligatoire.

Plusieurs «points de prévention», destinés à distribuer des masques pour les passants souhaitant se rendre «à l’intérieur du dispositif» de sécurité, placé aux alentours des Champs-Elysées, seront en outre ouverts. 

Une «verbalisation systématique» sera appliquée en cas de non-port de cette protection du visage, a précisé pour sa part Gérald Darmanin.

Fermeture de trois sorties de périphérique et de 17 stations de métro

Le préfet a aussi évoqué une surveillance accrue des commerces vulnérables contre les «tentations malheureuses de pillages».

«Les trois sorties du périphérique qui donnent sur la porte Maillot seront fermées», a annoncé par ailleurs le préfet, précisant que les autorités établiront «des points de barrage de manière à empêcher les voitures de se mêler à la foule». «17 stations de métro seront fermées», a-t-il encore détaillé, invitant les visiteurs à venir à pied ou à vélo. 

La mairie de Paris a, quant à elle, appelé à ne pas se «rassembler en masse» pour ce match, «même s’il y a victoire» du PSG, a précisé Pierre Rabadan, adjoint chargé des Sports de la maire Anne Hidalgo (PS) à l’AFP. La mairie a tout de même apporté son soutien à l’équipe dans un communiqué, souhaitant «une victoire historique» au PSG qui se trouve en finale de la C1 pour la première fois de son histoire. La mairie a par ailleurs multiplié les appels à respecter les gestes barrières. 

Violences à l’occasion de la demi-finale

Lors de la victoire du PSG en demi-finale du «Final 8» le 18 août, le quartier des Champs-Elysées a été le théâtre de violences et de vols, malgré l’important dispositif policier. Sur les 36 personnes placées en garde à vue cette nuit-là, 26 ont ensuite été présentées à la justice, selon le parquet de Paris cité par l’AFP.

Par crainte de heurts, la préfecture des Bouches-du-Rhône avait par ailleurs décidé d’interdire le port du maillot du PSG autour du Vieux-port de Marseille le 23 août, soir de la finale de la Ligue des champions. Le préfet est ensuite revenu sur sa décision face à «l’incompréhension» suscitée.

[ad_2]
Source

Media7

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page