MONDE

En Haute-Marne, un tchétchène agressé, seize autres interpellés

[ad_1]

l’essentiel
Les seize hommes placés en garde à vue s’apprêtaient à venger un des leurs suite à une agression. En effet, la veille, un autre homme âgé d’une trentaine d’années et également d’origine tchétchène avait été agressé.

Ce vendredi 14 août à Saint-Dizier, seize Tchétchènes ont été placés en garde à vue. La veille, un autre homme âgé d’une trentaine d’années et également d’origine tchétchène avait été agressé dans le quartier du Vert-Bois. Frappé par d’autres jeunes, il n’a pas souhaité porter plainte.

En revanche, un appel à la vengeance a été diffusé sur les réseaux sociaux. C’est ce qui a permis à la police d’interpeller les individus impliqués dans l’affaire avant qu’ils ne passent à l’acte. Ils ont été interpellés dans l’après-midi, à l’entrée de Saint-Dizier. Des barres de fer, des battes de baseball et des couteaux ont été retrouvés par la police.

Le procureur de la République de Chaumont, Frédéric Nahon a précisé à l’AFP « qu’une enquête confiée au SRPJ de Reims pour déterminer le rôle de chacun et leur mobile est en cours ». La préfecture souligne, elle, qu' »il ne s’agit pas d’une situation à caractère intercommunautaire » et que vendredi soir, la situation était « totalement calme ».

A lire aussi :
A Toulouse, la communauté tchétchène compte environ un millier de membres

En juin dernier, un règlement de comptes plus ou moins similaire à Dijon, impliquant également des Tchétchènes avait entraîné trois jours de scènes de violences ahurissantes dans les rues de la capitale bourguignonne. Des membres de cette communauté étaient venus de toute la France pour venger un des leurs qui avait été agressé.

[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page