MONDE

Covid-19 : le RN dénonce l’«effondrement structurel» de la France dans un «livre noir»

Le Rassemblement national (RN) dénonce le «fiasco» du gouvernement, ses «mensonges répétés» et son «inconséquence coupable» face à la crise du Covid-19, qui signent le «déclin de notre Nation», dans un «livre noir du Coronavirus», publié le 28 juillet. «Du fiasco à l'abîme», lit-on en sous-titre de l'ouvrage.

«Le nouveau gouvernement est en train de réitérer, à peu de choses près, exactement les mêmes erreurs que l'ancien», a affirmé Marine Le Pen, présidente du RN, lors de la présentation de ce livre au cours d'une conférence de presse au siège de son parti à Nanterre.

Masques, tests, frontières, seconde vague… aucune problématique née de la crise ne semble avoir été gérée de façon satisfaisante par les autorités en place aux yeux de la présidente du RN : «Tous ces éléments font qu'il était urgent que ce livre noir sorte aujourd'hui pour que les Français prennent conscience que l'on n'est pas totalement sortis de cette séquence et qu'il y a encore des décisions à prendre aujourd'hui qui ne sont pas prises», a déclaré à RT France Marine Le Pen.

«Il y a évidemment dans ce livre noir d'abord une analyse de ce qui a été mal fait par le gouvernement, les différents mensonges qui ont été infligés au peuple français mais aussi des pistes pour que cela ne se reproduise pas», a estimé pour sa part Jordan Bardella auprès de RT France.

Le nouveau gouvernement est en train de réitérer, à peu de choses près, exactement les mêmes erreurs que l'ancien

«Sur notre territoire, des hôpitaux font état d'hospitalisations en réanimation de gens qui viennent ou reviennent de l'étranger» et «les frontières restent quasiment grandes ouvertes à part» pour quelques pays, a encore déploré Marine Le Pen lors de sa présentation, ajoutant que l'Allemagne a placé «130 pays sur la liste rouge.»

Jordan Bardella, numéro deux du RN, chargé de présenter le livre, a accusé le gouvernement d'avoir «une responsabilité dans le fiasco sanitaire» lors de la crise du nouveau coronavirus. «Ils ont été complètement submergés. Ils ont menti», a-t-il insisté.

Une «sourde mais étrange défaite»

Dans le livre, le RN écrit que la crise sanitaire n'a «pas été gérée mais subie, avec des conséquences dramatiques pour les Français». «Seul le président de la République a fait mine de croire que la France était en guerre. Les virus finissent toujours par être vaincus, et [Emmanuel] Macron n’y aura acquis ni gloire ni popularité», y est-il écrit.

«La France vient d'essuyer une sourde mais étrange défaite». En cause : «Les faiblesses du commandement, l'indigence de sa logistique, les errances stratégiques».

«La crise sanitaire que notre pays traverse depuis l’hiver 2020 a en effet révélé, sous un jour particulièrement cruel, l’ampleur du déclassement français». «La séquence du Covid-19, pour conjoncturelle qu’elle ait été, a mis au jour l’effondrement structurel de notre pays» et «le déclin de notre Nation», soutient le RN.

«La "stratégie" du gouvernement a consisté à user de mensonges répétés» pour «tenter de dissimuler ses carences : pénurie de personnels, de lits de réanimation en structures hospitalières, de machines de ventilation, de masques, de gel hydroalcoolique, de tests…», poursuit-il.

Le RN reproche également au gouvernement de ne pas avoir voulu mobiliser la médecine privée, alors que dès «le 23 mars, la Fédération hospitalière privée lançait : "Faites appel à nous"», et aux Agences régionales de santé (ARS), d'avoir été «incapables» de gérer la crise sanitaire.

Le «confinement généralisé» en ligne de mire

Autre reproche, avoir procédé au «confinement généralisé, mesure la plus attentatoire aux libertés individuelles», alors que «l'OMS a relevé n’avoir jamais demandé d’instaurer des mesures de confinement mais recommandé de "tester, isoler, traiter"».

Quant à la politique mise en œuvre à l’égard des personnes âgées résidant dans les Ehpad, elle «porte la marque d’une inhumanité qui soulève le cœur».

Idée lecture pour vos vacances si vous aimez les livres à mi-chemin entre science-fiction et conspirationnisme. 🙃https://t.co/btJWdFgrKn

— Stanislas Guerini (@StanGuerini) July 28, 2020

«Idée lecture pour vos vacances si vous aimez les livres à mi-chemin entre science-fiction et conspirationnisme», a raillé pour sa part le délégué général de La République en marche Stanislas Guerini à l'annonce de la sortie de l'ouvrage.

Via RT

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page