MONDE

Coronavirus : depuis le 30 octobre, cette Gardoise vit un cauchemar, la maladie se promène dans son corps

La circulation inflammatoire se poursuit, fluctuant sur la partie atteinte.

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page