MONDE

Controverse chez EELV au sujet d’un vaccin obligatoire contre le Covid-19 souhaitĂ© par Yannick Jadot

[ad_1]

Le dĂ©putĂ© europĂ©en, Yannick Jadot, s’est dĂ©clarĂ© favorable l’obligation d’une vaccination contre le virus Ă  la suite de l’annonce par Pfizer et BioNTech de l’efficacitĂ© de leur vaccin contre le Covid-19. De quoi susciter la polĂ©mique chez EELV.

C’est une prise de position qui risque de faire grincer des dents chez Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Le dĂ©putĂ© europĂ©en Ă©cologiste, Yannick Jadot, invitĂ© de France Info le 10 novembre, s’est dĂ©clarĂ© favorable Ă  ce qu’un vaccin contre le Covid-19 soit obligatoire quand il sera disponible.

Une rĂ©action Ă  l’annonce, par les laboratoires Pfizer et BioNtech, de la dĂ©couverte d’un vaccin contre le coronavirus «efficace Ă  90 %». «Regardez le traumatisme que vivent nos sociĂ©tĂ©s. On ne peut pas se permettre aujourd’hui d’allonger la pĂ©riode de confinement, la pĂ©riode d’affaissement culturel, social et Ă©conomique de notre pays. Donc, Ă  partir du moment oĂč le vaccin sera lĂ , j’espĂšre que tout le monde ira se faire vacciner», a dĂ©clarĂ© l’eurodĂ©putĂ© sur la radio publique tout en se dĂ©clarant favorable Ă  une campagne de vaccination obligatoire.

Querelle de chapelle chez Europe Écologie-Les Verts ?

Une prise de position loin de faire l’unanimitĂ© chez EELV, certains membres du parti Ă©cologiste, comme la dĂ©putĂ©e europĂ©enne MichĂšle Rivasi, ont affichĂ© leurs rĂ©serves voire leur opposition Ă  une vaccination obligatoire. «OK, il y a MichĂšle Rivasi, et puis il y 99,99% des autres [au sein du parti]», a rĂ©pondu Yannick Jadot, ajoutant rapidement que «MichĂšle Rivasi est pour la vaccination». La dĂ©putĂ©e europĂ©enne avait crĂ©Ă© la polĂ©mique aprĂšs avoir dĂ©clarĂ©, le 1er avril 2015, sur son blog (phrase depuis supprimĂ©e) que «les vaccins crĂ©ent plus de problĂšmes qu’ils n’en rĂ©solvent». «Il est temps de changer de paradigme sur la prĂ©vention», avait-elle conclu. MichĂšle Rivasi a rĂ©agi sur Twitter Ă  la dĂ©claration de Yannick Jadot en appelant «à ne pas cĂ©der Ă  l’urgence». «Il faut d’abord que les rĂ©sultats des essais cliniques soient analysĂ©s par les agences de rĂ©gulation», a t-elle estimĂ©.

«Certains vaccins doivent ĂȘtre obligatoires, mais l’Ă©pidĂ©mie de Covid-19 a une portĂ©e planĂ©taire, si vous le rendez obligatoire dans les pays qui ont les moyens de les acheter, que faire pour les pays qui n’en ont pas les moyens et qui ne pourront pas s’en procurer ? Il s’agit d’un problĂšme Ă  traiter de maniĂšre globale», a tempĂ©rĂ© l’ancien membre d’EELV, NoĂ«l MamĂšre, contactĂ© par RT France. «Je suis favorable pour ma part Ă  la vaccination, je n’ai jamais eu une position critique au sujet des campagnes de vaccination», a-t-il prĂ©cisĂ© avant d’ajouter : «C’est une maniĂšre d’Ă©vacuer la critique de certains contre les vaccins chez EELV, mais attendons les effets secondaires, c’est un progrĂšs manifeste qui demande un temps d’Ă©valuation nĂ©anmoins. On est victime de la dictature de l’instant, la peur planĂ©taire qui est un signe avant-coureur de ce qui pourrait nous arriver demain avec en conservant mĂȘme modĂšle. On voudrait que tout soit rĂ©solu trĂšs vite mais ce n’est pas possible.», a conclu l’ancien maire de BĂšgles (Gironde).

Un vaccin qui pose question

L’annonce de la dĂ©couverte de ce vaccin dĂ©veloppĂ© par Pfizer et BioNtech, ainsi que la prise de position de Yannick Jadot ont suscitĂ© de nombreuses rĂ©actions sur les rĂ©seaux sociaux. L’ancien candidat pro-frexit Ă  la prĂ©sidentielle, François Asselineau, a dĂ©noncĂ© la prise de position du chef de file EELV et a estimĂ© que «l’arnaque de EELV et Jadot [est] dĂ©masquĂ©e».

Le collectif de Gilets jaunes, Carton jaune, s’est dĂ©clarĂ© «trĂšs déçu d’entendre Yannick Jadot ce matin sur France Info vouloir […] imposer le programme progressiste des oligarques mondialistes [que suppose le] vaccin obligatoire».

Un vaccin saluĂ© par la prĂ©sidente de la Commission europĂ©enne, qui a affirmĂ© avoir donnĂ© l’autorisation pour «un contrat pour jusqu’à 300 millions de doses du vaccin BioNTech & Pfizer».

Des publications scientifiques contestées par le médecin généraliste retraité, Dominique Dupagne, qui a remis en cause la fiabilité supposée du vaccin. «On parle de 94 contaminés dans un cohorte de 43000», a-t-il précisé.

L’Ă©conomiste Olivier Delamarche a quant Ă  lui ironisĂ© sur l’explosion du cours de Bourse du gĂ©ant pharmaceutique.

Pfizer a annoncĂ©, le 9 novembre, que son vaccin expĂ©rimental Ă©tait efficace Ă  plus de 90% contre le Covid-19, selon les premiĂšres donnĂ©es d’une vaste Ă©tude. Le gĂ©ant pharmaceutique amĂ©ricain et son partenaire allemand BioNTech sont les premiers Ă  prĂ©senter des rĂ©sultats positifs pour un essai clinique Ă  grande Ă©chelle d’un vaccin contre le nouveau coronavirus. Les deux entreprises ont prĂ©cisĂ© qu’elles comptaient demander aux Etats-Unis une autorisation d’utilisation d’urgence dans le courant du mois.

Charles Demange



[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page