MONDE

« C’est la goutte d’eau » : Isabelle Balkany révèle l’origine de sa tentative de suicide dans TPMP

Invitée sur le plateau de « Touche pas à mon poste » jeudi 18 février, Isabelle Balkany est longuement revenue sur sa condamnation pour fraude fiscale mais a également évoqué un épisode douloureux de sa vie. L’ex-adjointe au maire de Levallois-Perret a ainsi expliqué ce qui l’avait poussée à tenter de se suicider en mai 2019.

Isabelle Balkany était l’invitée de Touche pas à mon poste jeudi 18 février. Face à l’équipe de Cyril Hanouna, l’ancienne adjointe au maire de Levallois-Perret a évoqué sa condamnation pour fraude fiscale, le port du bracelet électronique, mais également des événements plus personnels. La femme politique aujourd’hui âgée de 73 ans est ainsi revenue sur sa tentative de suicide, en mai 2019. A l’époque, elle avait été sauvée par les secours puis placée provisoirement dans un hôpital psychiatrique.

C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase

Interrogée par l’animateur de C8, Isabelle Balkany a détaillé un épisode « complètement anecdotique » qui l’a poussé à commettre l’irréparable. Elle se trouvait dans un supermarché quand un homme plus âgé qu’elle l’a accostée et copieusement insultée. « Je n’ai pas réagi. Quelque part, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase », indique l’épouse de Patrick Balkany. En rentrant chez elle ce jour-là, elle avait ingéré une grande quantité de médicaments.

Sauvée par de jeunes patients

Toujours sur le plateau de TPMP, Isabelle Balkany a expliqué qu’elle s’en était sortie grâce à de jeunes patients rencontrés à l’hôpital : « J’étais toute la journée avec eux et finalement, il faut s’occuper des autres pour ne pas s’occuper de soi. C’est une phrase idiote que je vous dis, mais c’est vrai, ils m’ont sauvé. Je suis toujours en contact avec eux, ils sont formidables ».

Bientôt chroniqueuse sur C8

J’ai une nécessité absolue, c’est de continuer à faire marcher mes neurones !

Concernant sa condamnation pour fraude fiscale, Isabelle Balkany a reconnu « une faute qui mérite une punition ». Mais elle ne se considère pas comme « privilégiée » par l’aménagement de peine et le port du bracelet électronique. Cette situation va lui permettre de continuer ses activités.

« J’ai une nécessité absolue, c’est de continuer à faire marcher mes neurones ! La retraite intellectuelle pour moi, c’est insupportable ! », a-t-elle lancé sur TPMP. Des propos qui ont immédiatement fait réagir Cyril Hanouna. Le présentateur a annoncé que son invitée du jour allait rejoindre prochainement l’équipe des chroniqueurs de Balance ton Post.

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page