MONDE

Caroline Receveur : l’influenceuse dans le viseur du fisc français

Caroline Receveur a contesté le bien-fondé juridique des perquisitions effectuées en 2019 à son domicile et dans d’autres locaux la concernant. La cour d’appel de Paris les a cependant jugées recevables. Les autorités fiscales soupçonnent les sociétés de l’influenceuse de malversations et d’être enregistrées au Royaume-Uni sans justification suffisante.

La cour d’appel de Paris a estimé le 10 février que les perquisitions effectuées par les autorités fiscales françaises au domicile de Caroline Receveur étaient légales. L’influenceuse de 33 ans contestait la validité des opérations qui avaient visé plusieurs locaux. La justice reproche au mannequin d’avoir domicilié deux sociétés au Royaume-Uni de manière injustifiée, explique Gotham City, relayé par Le Monde.

Une activité possiblement non déclarée 

Caroline Receveur Ltd « serait présumée exercer son activité en France sans souscrire les déclarations fiscales afférentes », a ainsi commenté la cour d’appel. L’entreprise encadrant les contrats de la jeune femme a notamment géré un accord de promotion de la marque Braun auprès des consommateurs français. Le fisc s’est également intéressé à Island Keys Ltd, structure commercialisant le thé Wander Tea lancé par Caroline Receveur en 2014.

Une TVA non versée en France

Fondée en France, la société avait été délocalisée au Royaume-Uni en 2015. Une enquête a montré que l’entreprise émet des factures sur lesquelles figure la TVA sans que ces données ne soient ensuite transmises au fisc. Les investigations ont par ailleurs prouvé que la clientèle d’Island Keys Ltd était en grande partie française et que sa logistique était assurée par un prestataire lui aussi installé dans l’Hexagone.

Installée au Royaume-Uni depuis 2014

L’administration fiscale et le tribunal ont constaté que le siège social britannique « ne semblerait pas disposer de moyens humains et matériels suffisants pour exercer une activité conforme à son objet social ». Quant à Valentin Lucas, ancien petit ami de Caroline Receveur et directeur administratif et financier d’Island Keys Ltd, il aurait conclu des contrats en France, où il dispose d’un logement.

L’instagrammeuse aux 4 millions d’abonnés a expliqué via ses avocats qu’elle avait déménagé au Royaume-Uni en 2014 et n’avait depuis résidé en France que quelques mois pendant sa grossesse. Elle avait alors « spontanément fait sa déclaration relative à l’impôt sur le revenu afférent » à cette période, ont assuré ses représentants.

En immersion dans la vie de @caroreceveur ! Working girl et influenceuse, la jeune femme à l’emploi du temps bien rempli n’oublie jamais de consacrer du temps à sa petite famille. « Caroline Receveur : influenceuse XXL »ud83dudcfa Demain à 17h25 sur M6 pic.twitter.com/mxfozvCcBJ— 66Minutes (@66Minutes) January 23, 2021

 

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page