MONDE

Canada: des fusillades font deux morts, le tireur neutralisé

Deux personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es dans une sĂ©rie de fusillades survenue ce lundi non loin de Vancouver, au Canada. Une victime blessĂ©e est encore dans un Ă©tat critique. Le suspect, rapidement abattu par la police, est en cours d’identification.

eux personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es et deux autres blessĂ©es dans une sĂ©rie de fusillades lundi matin dans une ville de l’ouest du Canada, selon la police, qui a abattu le tireur.

« Je peux confirmer que quatre personnes se sont fait tirer dessus par ce que l’on pense ĂȘtre un tireur isolé », a dĂ©clarĂ© le chef de police de la ville de Langley, Ghalib Bhayani, lors d’une confĂ©rence de presse.

Deux n’ont pas survĂ©cu, a-t-il poursuivi, et une femme blessĂ©e se trouve dans « un Ă©tat critique ». Le suspect a Ă©tĂ© abattu par les forces de l’ordre.

« L’identification des victimes et du suspect est en cours et nous essayons d’évaluer le lien entre eux », a ajoutĂ© la police, qui refuse de rĂ©vĂ©ler l’identitĂ© des personnes. Selon les mĂ©dias canadiens, l’homme pourrait avoir visĂ© des sans-abri.

La police « cherche Ă  dĂ©terminer si (les victimes) Ă©taient bel et bien sans-abri », mais n’est pas encore en mesure de le confirmer, a dĂ©clarĂ© David Lee, de la brigade d’enquĂȘte sur les homicides.

Un message d’alerte avait Ă©tĂ© diffusĂ©, vers 06H15 locales (13H15 GMT) auprĂšs de la population, mentionnant « plusieurs scĂšnes de crime dans le centre-ville de Langley », ville de 130.000 habitants situĂ©e Ă  une quarantaine de kilomĂštres au sud-est de Vancouver, en Colombie-Britannique.

Le suspect rapidement neutralisé

Les autoritĂ©s indiquaient dans ce message avoir eu une « interaction avec un suspect sans savoir pour le moment si d’autres Ă©taient impliquĂ©s ». Une deuxiĂšme alerte avait Ă©tĂ© envoyĂ©e une heure plus tard, expliquant que le suspect « n’était plus une menace » et demandant Ă  nouveau Ă  la population de se tenir Ă  l’écart.

Le message d’alerte initial dĂ©crivait un homme caucasien, aux cheveux foncĂ©s, vĂȘtu d’une combinaison marron et d’un tee-shirt bleu et vert avec un logo rouge sur la manche droite.

En avril 2020, un homme armĂ© dĂ©guisĂ© en policier avait tuĂ© 22 personnes en Nouvelle-Ecosse, dans l’est du pays, soit la pire tuerie recensĂ©e au Canada. Bien que moins touchĂ© que son voisin amĂ©ricain par les fusillades, le Canada a annoncĂ© en juin un projet de « gel national de la possession d’armes de poing ».

 

Source
LeSoir

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page