MONDE

Brittany Ferries, coup d’État au Mali, voiture-bélier à Berlin : le point à la mi-journée





Lecture : 3 minutes

Des bateaux mis à l’arrêt par Brittany Ferries ; la démission sous la contrainte du président malien ; un « probable attentat islamiste » sur l’autoroute à Berlin ; deux anciens vainqueurs du Tour de France pas sélectionnés pour la prochaine édition ; un pêcheur de gravettes pris pour un meurtrier à Brest… Voici l’essentiel de l’actualité de la matinée.

Bateaux à l’arrêt et chômage partiel chez Brittany Ferries

Conséquence immédiate de la quarantaine imposée par le Royaume-Uni aux voyageurs en provenance de France : la compagnie Brittany Ferries a annoncé la mise à l’arrêt de trois de ses bateaux, ce mercredi matin. L’Armorique, qui assurait, comme le Pont-Aven, la liaison entre Roscoff, siège de l’entreprise, et Plymouth, sera arrêté dès le 31 août. Le Bretagne, qui opère sur la ligne Saint-Malo-Portsmouth, sera même désarmé. Enfin, l’Étretat, entre Cherbourg, Le Havre et Portsmouth, ne reprendra pas ses traversées. Ces mesures s’accompagnent d’un recours au chômage partiel pour les salariés de la compagnie. [Plus d’infos]

Économie


Le président malien Keïta poussé à la démission par un coup d’État militaire

Dans la nuit de mardi à ce mercredi, le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé sa démission, la dissolution du gouvernement et celle de l’Assemblée nationale, quelques heures après avoir été arrêté, en compagnie de son Premier ministre, Boubou Cissé, par des militaires de la garnison de Kati, près de Bamako. Ces mutins ont promis, ce mercredi matin, « une transition politique civile » et des élections générales dans un « délai raisonnable ». Depuis des mois, des manifestants réclamaient le départ du président Keïta, accusé de mauvaise gestion. [Plus d’infos]

Monde


Un « probable attentat islamiste » à la voiture-bélier fait six blessés à Berlin

Un homme a provoqué des accidents en série avec sa voiture sur une autoroute qui traverse la ville de Berlin, mardi soir, blessant six personnes dont trois grièvement, dans un acte « motivé par l’islamisme » selon le parquet, qui a révélé ces faits ce mercredi matin. Selon plusieurs médias, l’auteur des faits est un Irakien de 30 ans qui a hurlé « Allah Akbar » en sortant de son véhicule, après avoir percuté plusieurs voitures et motos sur l’autoroute urbaine vers 18 h 30. Il a été interpellé par les forces de l’ordre, qui ont interrompu la circulation pendant plusieurs heures, provoquant des bouchons monstres. [Plus d’infos]


Le Tour de France sans Chris Froome ni Geraint Thomas

L’équipe Ineos n’a retenu ni le quadruple vainqueur du Tour de France, Chris Froome, ni le lauréat de l’édition 2018, Geraint Thomas, dans sa sélection de huit coureurs pour la Grande boucle, dont le départ sera donné le 29 août de Nice. L’équipe sera emmenée par le tenant du titre, Egan Bernal. Un peu plus d’un an après sa grave chute sur le Dauphiné 2019, qui l’avait laissé perclus de fractures, le Britannique Froome, en partance la saison prochaine vers l’équipe Israël Start-Up nation, n’a pas réussi à convaincre son boss Dave Brailsford de son retour à son meilleur niveau. [Plus d’infos]

Geraint Thomas et Christopher Froome sur le Tour de France : une image que les téléspectateurs de la Grande Boucle ne verront pas cette année. (Photo Yoan Valat/EPA)

Sports


Soupçonné d’homicide, il pêchait des gravettes à Brest

Un homme qui pêchait des gravettes près de la plage du Moulin-Blanc, à Brest, dans la nuit de mardi à ce mercredi, a reçu, quelques heures plus tard, la visite de la gendarmerie chez lui, soupçonné… d’homicide par noyade. Dans la nuit, une jeune femme avait cru le voit noyer un second homme au bord de l’eau avant de rejoindre son fourgon, dont elle avait pris le temps de noter l’immatriculation. Elle avait semble-t-il été trompée par le mouvement de va-et-vient du seau dans l’eau pour débarrasser les vers marins de leur sable. [Plus d’infos]

Faits divers




Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page