MONDE

Black Friday en France: des entrepôts d’Amazon bloqués par des militants écologistes

Des dizaines de personnes ont manifesté, vendredi, devant les entrepôts français d’Amazon dans plusieurs villes de l’Hexagone, pour dénoncer la surconsommation et ses conséquences sur l’environnement à l’occasion du Black Friday.

Des mobilisations ont été organisées à l’appel d’ONG comme Attac, Greenpeace, ANV-COP21 ou encore Amis de la Terre notamment à Clichy, en banlieue parisienne, à Rennes et près de Lyon, rapportent les médias français.

Brandissant des banderoles avec des slogans comme « Amazon détruit les emplois et le climat » et « Block Friday », les manifestants écolos ont bloqué les entrées de certains centres logistiques du géant du commerce en ligne à l’occasion de cette journée d’intenses promotions commerciales avant Noël.

Ils appellent entre autres à la régulation des grandes entreprises de commerce en ligne, qu’ils accusent d’évasion fiscale et de détruire l’environnement et les emplois en France.

« Aujourd’hui Amazon a les émissions de gaz à effet de serre d’un Etat », a dénoncé Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France.

D’autres centres commerciaux ont été la cible de ces mouvements, comme les Galleries Lafayette, à Rennes.

Jeudi, plusieurs dizaines de militants de mouvements écologistes avaient brièvement bloqué un centre de distribution d’Amazon de la région parisienne.

Ces mobilisations ont été fortement critiquées par le gouvernement. « Je condamne les blocages dont sont victimes ce matin plusieurs magasins. Ce n’est pas la bonne réponse. Il faut cesser de stigmatiser les commerçants et d’infantiliser les Français, assez mûrs pour faire leurs choix », a écrit sur Tiwitter la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page