MONDE

Autoroutes chargées pour le dernier week-end estival

[ad_1]

l’essentiel
Sur l’A9 comme sur l’A61, il y a aura du monde cette fin de semaine, en particulier dans le sens des retours.

L’ultime fin de semaine avant la rentrée s’annonce « dense à très dense » sur les axes autoroutiers, à en croire les prévisions de Vinci Autoroutes. Afin de « permettre aux automobilistes de prévoir au mieux les déplacements et d’anticiper les éventuelles difficultés liées au trafic important », un tour d’horizon de ce qui les attend a ainsi été dressé.

Sur l’A9

En direction de Narbonne, la circulation sera importante demain entre 10 et 20 heures avec un trafic très chargé en fin de journée entre Nîmes et Gallargues. Samedi 29 août, le trafic sera aussi très chargé entre 9 et 18 heures, avec un pic prévu en milieu de journée. Dimanche 30 août, circulation très dense en fin de matinée et en début d’après-midi. Elle restera importante jusqu’en début de soirée.

En direction de Lyon, vendredi 28 août, la circulation sera chargée dès 10 heures pour s’intensifier entre14 et 21 heures. Samedi 29 août, le trafic sera dense entre 9 et 21 heures, avec une période difficile située entre la fin de matinée et le milieu d’après-midi. Dimanche 30 août, il s’intensifiera dès 10 heures puis encore l’après-midi, à partir de 15 heures et jusqu’à 20 heures.

Sur l’A61

En direction de Narbonne, le trafic de ce vendredi 28 août sera important entre 15 et 21 heures. Samedi 29 août, la circulation sera dense entre 10 et 16 heures, avec des pics de circulation en fin de matinée et dans le milieu de l’après-midi. Dimanche 30 août, le trafic sera surtout important en milieu de journée.

En direction de Toulouse, demain 28 août la circulation sera importante en fin de matinée ainsi qu’en début d’après-midi, et ce jusqu’en soirée. Le samedi 29 août devrait également connaître une circulation très chargée entre 9 et 18 heures, avec un pic de circulation attendu entre 10 et 14 heures.

Dimanche 30 août enfin, le trafic s’intensifiera au fil de la journée pour atteindre un pic très dense de circulation entre 16 et 20 heures.

Vinci rappelle « l’importance de partir reposé et de s’arrêter régulièrement ».

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page