MONDE

Après un cas positif de Covid-19, les joueurs de l’US Montauban de nouveau testés ce lundi

l’essentiel
Après le contrôle positif d’un joueur de l’US Montauban au Covid-19 jeudi 20 août, les autres membres de l’effectif professionnel doivent se soumettre à un test PCR, lundi 24 août. Le match amical à Béziers vendredi 28 août est menacé.

C’est la grande incertitude à l’US Montauban. Le club sapiacain est touché à son tour par la pandémie du nouveau coronavirus. Jeudi 20 août, tard dans la soirée, les Vert et Noir ont en effet annoncé qu’un de leurs joueurs, dont l’identité n’a pas filtré, avait été contrôlé positif. Heureusement, il serait asymptomatique. Première conséquence directe, le premier trophée Ibrahim-Diarra qui devait opposer l’USM au Castres olympique à Sapiac vendredi 21 août au soir, a été annulé. Deuxième retombée, les entraînements ont été déprogrammés jusqu’à nouvel ordre.

Le joueur contaminé n’est pas le seul à être malade à Sapiac. Le directeur administratif, Aurélien Morlec lui-même, a annoncé à La Dépêche avoir été contrôlé positif lui aussi lors du test PCR hebdomadaire. Il est depuis en télétravail à son domicile, tout comme l’ensemble des salariés de l’administration sapiacaine, qui doivent être testés en milieu de semaine.

Une deuxième salve de tests lundi 24 août

Le week-end est passé. Les joueurs et le staff sportif montalbanais sont dès lundi 24 août, 9h15, soumis à de nouveaux contrôles nasopharyngés, qui détermineront le programme de la semaine des Tarn-et-Garonnais. Selon nos informations, si toutes les analyses se révèlent négatives, les entraînements pourraient reprendre par groupe de dix joueurs. Avant une deuxième salve de tests qui devraient intervenir, si tout se passe bien, en milieu de semaine.

Un programme vraiment pas idéal alors que l’US Montauban doit affronter l’AS Béziers Hérault pour leur dernier match de préparation à la saison 2020-2021 vendredi 28 août. Cette opposition semble malgré tout menacée après que l’ASBH a annoncé que l’un de ses joueurs avait lui aussi été testé positif au Covid-19. Une annulation compliquerait encore un peu plus la préparation du club vert et noir qui doit affronter, en ouverture du championnat dimanche 6 septembre, l’équipe d’Oyonnax. Le club de l’Ain… qui a compté des malades dans son effectif. Si on y ajoute le cas de Grenoble, confiné jusqu’au 1er septembre par l’Agence régionale de santé d’Auvergne-Rhônes-Alpes, il y a de quoi être inquiet pour le démarrage de la saison…

La Ligue va officialiser sa doctrine concernant le Covid

Dans ce contexte, la Ligue nationale de rugby (LNR), organisatrice des championnats professionnels, doit remettre à l’État sa doctrine pour s’adapter à la crise sanitaire lundi 24 août. Elle devra être validée dans les 24 heures avant d’être officialisée, certainement mardi 25 août. En attendant l’officialisation, certains clubs professionnels militent d’ores et déjà pour un forfait des clubs concernés par de nombreux cas de coronavirus et qui ne pourraient pas aligner une équipe complète. D’autres espèrent faire lever la restriction de 5000 personnes pour les matchs officiels qui doivent débuter le 4 septembre. Car à la crise sanitaire s’ajoute une crise économique pour l’ensemble des formations. Le Covid avait contraint à l’annulation de la saison 2019-2020. Il pourrait pourrir le début de la saison suivante…


Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page