MONDE

Accusée de la mort de la petite Mila, Sabrina jugée aux assises des P.- O. : « Mes enfants, c’est tout pour moi »

Publié le 13/02/2021 à 09:40
, mis à jour

à 09:44

Le doute a subsisté jusqu’au bout. Mais Sabrina Meulen, remise en liberté voilà une semaine en raison d’un couac de procédure lié à la crise sanitaire, s’est bel et bien présentée ce vendredi 12 février au matin devant la cour d’assises. Elle y sera jugée durant quatre jours pour « violences répétées ayant entraîné la mort sans intention de la donner » sur la petite Mila, 2 ans, en 2016 à Trouillas.

La mort d’une enfant. L’affaire est lourde. Au premier jour de procès, la cour d’assises s’attend au pire. D’emblée saisie par le contraste quand l’accusée apparaît, telle une petite fille qui vient s’asseoir au premier rang. Une petite femme ronde en baskets et veste de jogging, à tortiller ses mains, avec ses deux tresses africaines. Et cette voix de gamine tremblante qui, dans un monologue…

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page