MONDE

A Laure-Minervois, des vendanges à la main pour garder la saveur du raisin

l’essentiel
Le domaine de la Tour Boisée, situé à Laure-Minervois, a démarré les vendanges ce jeudi 20 août. Rencontre avec Jean-Louis Poudou, ancien directeur du domaine.

Les vendanges sont lancées dans le Minervois. Au domaine de la Tour Boisée, une vingtaine de personnes s’est rassemblée dès 7 h dans les vignes de chardonnay pour couper, à la main, les grappes de raisin. Loin des machines industrielles, les vendanges à la main sont importantes pour le domaine. Jean-Louis Poudou, ancien gérant à qui Jacques Guilhem a succédé, ajoute : « Nous sommes dans la logique de notre production viticole. On est une filière biologique et on souhaite respecter le produit au maximum. Cela passe aussi par le fait de réaliser les vendanges à la main ».

Si le domaine compte aujourd’hui 80 hectares de vignobles, 10 hectares sont concernés par les vendanges à la main. Les raisins destinés à réaliser le vin blanc sont tous ramassés à la main. Mais pourquoi ? Tout est une question d’oxydation. Les blancs et les rosés sont les vins les plus concernés par cette technique. « Le ramassage à la main permet de réduire le risque d’oxydation du raisin », complète Jean-Louis Poudou. Un raisin qui s’oxyde perd énormément de saveurs et donc d’arôme naturel. Après le ramassage, le raisin est trié et nettoyé puis pressé.

Il est rapidement refroidi pour lui permettre de garder toutes ses saveurs et avoir un vin de meilleure qualité. « Si dès le départ, lors des vendanges, on respecte le produit, on a plus de chance d’avoir un vin de qualité. C’est un processus qui nous tient à cœur au domaine de la Tour Boisée », conclut Jean-Louis Poudou.


Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page