Culture

Marrakech : Les rythmes et sonorités du Raï et de la Reggada s’invitent à la 53è du FNAP

lundi, 8 juillet, 2024 à 10:07

Marrakech – Le Palais Bahia à Marrakech, a accueilli, dimanche soir, une soirée envoûtante, avec au menu des rythmes enivrants, et des mélodies et sonorités authentiques du Raï et de la Reggada et ce, pour le plaisir d’un public curieux, venu nombreux découvrir et renouer avec ces traditions musicales captivantes.

Inscrite dans le cadre de la 53è édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP), cette soirée a débuté avec une performance de toute beauté, hautement signée Nasr Megri, très réputé par son style raï, sa voix puissante et ses mélodies entraînantes.

Un spectacle hors- pair ayant permis de captiver les festivaliers présents dès le début du spectacle, en les conviant à vivre de beaux moments, et à apprécier, à sa juste valeur, la singularité du raï, un style ayant connu une évolution à travers le temps.

Et ce n’est pas tout, puisque cette belle aventure musicale va se poursuivre avec la montée sur scène de la troupe Reggada, conduite par le talentueux Maâlem Hamdi Ramdan. Un périple d’un autre goût ayant permis aux festivaliers de découvrir de près cette danse originaire de la région de l’Oriental.

Ainsi, un groupe d’artistes vêtus de costumes traditionnels soigneusement confectionnés et décorés, ont livré, avec brio, une belle prestation musicale, avec à la clé des mouvements exécutés avec minutie et une synchronisation inouïe, accompagnés de percussions vibrantes et de mélodies d’Al Ghaïta.

L’ambiance au Palais Bahia a été donc, si alléchante permettant aux festivaliers, grands et petits, hommes et femmes, de partager de beaux moments avec ces artistes au talent confirmé qui, sous une salve d’acclamations et d’ovations interrompue, ont su transformer la grande Cour de ce joyau architectural, en un espace de liesse, de fête et de communion.

Ainsi, la combinaison de sons et de rythmes du raï et de la reggada a donné lieu à une expérience artistique unique, mettant en lumière la richesse et la diversité de ces patrimoines musicaux.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, Hamdi Ramdan, Mâalem de la troupe Reggada, a exprimé sa fierté et sa grande joie de participer à un festival de cette envergure.

“C’est un honneur pour nous de représenter la Reggada ici, à Marrakech, et de partager notre passion avec un public aussi chaleureux. Le FNAP est une vitrine exceptionnelle qui donne à apprécier nos traditions et notre culture, et nous sommes ravis de contribuer à cette célébration”, a-t-il ajouté.

Avec une architecture majestueuse, imposante et si singulière et une histoire rayonnante, le Palais Bahia a ainsi servi de cadre idéal, offrant une ambiance alléchante, chaleureuse et conviviale, le temps d’une plongée au coeur d’un patrimoine qui reflète, comme il se doit, la richesse et la diversité de la culture nationale.

Organisée en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, la wilaya de la région Marrakech-Safi, et plusieurs autres partenaires, cette édition se distingue par l’aménagement de deux scènes de spectacles, à savoir la Place Jemaâ El Fna et la Place Jnan El Harti, ainsi que par le choix pour la première fois du Palais Bahia, pour organiser des “Soirées Thématiques”.

L’un des moments forts de cette nouvelle édition, est l’organisation d’une soirée internationale, mettant en avant des groupes artistiques chinois, indonésiens et marocains, ainsi qu’un segment spécial intitulé “Les Nuits des Étoiles”, qui rend cette année hommage à l’artiste et compositeur Nouamane Lahlou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page