Maroc

Vacciner les personnes allergiques contre la covid-19, une question de santé.

[ad_1]

Vaccination

Suite au lancement de la campagne de vaccination anti-covid19, des professionnels de la santé ont publié leurs recommandations concernant les personnes éligibles à la vaccination. 

Pour les personnes allergiques, notamment les personnes qui ont eu des réactions antérieures graves, comme l’anaphylaxie, à des médicaments ou à des vaccins, elles ne sont pas éligibles à la vaccination contre la Covid-19 par les deux vaccins AstraZeneca et Sinopharm.

Pour le moment, la campagne de vaccination ne concerne que le personnels de première ligne, en l’occurrence, le personnel de Santé, les autorités publiques, les forces de sécurité et le personnel de l’éducation nationale, ainsi que les personnes âgées et celles vulnérables au virus.

Toutefois, selon l’Association Marocaine de Formation Médicale Continue en Allergologie, interdire la vaccination à toutes les personnes qui ont des antécédents d’allergie médicamenteuse est « un non-sens »,.

« Une telle attitude va à l’encontre de la spécificité de la réaction allergique. Les patients allergiques avec une hypersensibilité IgE mediée répondent spécifiquement à la molécule en cause », a précisé le président de Amaforcal, Dr. Youness El Gueddari. Et d’ajouter « que Il y’ a une chance sur 500.000 pour être immunologiquement allergique à 2 molécules de famille différentes. Les allergies croisées sont possibles dans une même famille ou des familles proches. Ce n’est pas le cas des AINS, des Antibiotiques et des vaccins qui sont de structures très lointaines ».

Dr El Gueddari a souligné que « les recommandations de la commission vaccinale au niveau national a publié des recommandations très restrictives concernant la vaccination des patients allergiques. Ces recommandations sont issues des effets adverses liés aux vaccins à ARN de Pfizer et Moderna. Elles ne s’appliquent pas aux vaccins Sinopharm et Astra Zeneca qui sont disponibles dans notre pays », expliquant que le vaccin de Sinopharm utilise « l’hydroxyde d’aluminium dénué de risque anaphylactique. Il peut générer une réaction locale érythémateuse, œdémateuse ou nodulaire, anodine ». Pour le vaccin AstraZeneca, il contient du « polysorbate 80, potentiellement allergisant » chez une faible proportion de la population.

Au nom des Allergologues du Royaume, l’AMAFORCAL appelle à une révision des recommandations émises par le ministère de la santé au sujet des risques allergiques, ainsi qu’à une concertation avec les compétences nationales en matière d’Allergologie. « Les experts internationaux, immuno-allergogues, recommandent les vaccins Astra Zeneca et Sinopharm pour les terrains à risque allergique alors que chez nous on les interdit », a-t-elle signalé.



[ad_2]

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page