Maroc

un mineur en garde Ă  vue, soupçonnĂ© d’avoir Ă©tĂ© en contact avec l’assaillant

[ad_1]

attentat

Un jeune de 17 ans a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue, mercredi, dans le cadre de l’enquĂȘte sur l’attaque Ă  l’arme blanche de jeudi dernier dans la basilique de Nice, faisant trois morts, rapportent les mĂ©dias de l’hexagone.

Le mineur, interpellĂ© en Seine-Saint-Denis, prĂšs de Paris, est soupçonnĂ© d’avoir Ă©tĂ© en contact par messagerie avec l’auteur de l’attaque, selon une source judiciaire, citĂ©e par la presse.

Quatre autres gardes Ă  vue, entamĂ©es mardi, Ă©taient toujours en cours mercredi en dĂ©but de soirĂ©e, ajoute-t-on de mĂȘme source.

Dans le cadre de l’enquĂȘte, six personnes placĂ©es en garde Ă  vue depuis jeudi ont toutes Ă©tĂ© relĂąchĂ©es, dont un Tunisien de 29 ans, qui aurait voyagĂ© avec l’assaillant Ă  bord du bateau qui a accostĂ© sur l’üle italienne de Lampedusa, avant de transiter avec lui jusqu’en France.

Une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte par le parquet national antiterroriste (Pnat) pour “assassinat en relation avec une entreprise terroriste”, “tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste” et “association de malfaiteurs terroriste criminelle”.

Les enquĂȘteurs cherchent Ă  dĂ©terminer si l’assaillant, toujours hospitalisĂ©, a pu bĂ©nĂ©ficier de complicitĂ©s.

Suite Ă  cette attaque, la France a portĂ© le plan vigipirate, dispositif de lutte contre le terrorisme, Ă  son niveau le plus Ă©levĂ© “urgence attentat” sur l’ensemble du territoire national.

( Avec MAP )



[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page