Maroc

un homme armĂ© d’un cutter arrĂȘtĂ© Ă  proximitĂ© d’une Ă©cole

[ad_1]



Seine-Saint-Denis

Un homme a Ă©tĂ© interpellĂ© vendredi matin Ă  proximitĂ© d’une Ă©cole Ă©lĂ©mentaire Ă  Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), alors qu’il Ă©tait armĂ© d’un cutter et tenait des propos “menaçants” et “incohĂ©rents”, a-t-on appris de sources concordantes.

L’individu, en possession d’un cutter et “menaçant” a Ă©tĂ© interpellĂ© Ă  proximitĂ© de l’école Ă©lĂ©mentaire du Centre de Rosny-sous-Bois, avant l’entrĂ©e en classe, aux alentours de 8H40, selon des sources policiĂšres.

Il Ă©tait montĂ© sur un monument aux morts situĂ© juste Ă  cĂŽtĂ© de l’établissement scolaire, et “s’adressait Ă  la foule indistinctement sur le monument aux morts”, a indiquĂ© Ă  l’AFP le parquet de Bobigny.

Il n’y a aucun blessĂ© et “aucun propos Ă  caractĂšre terroriste n’a Ă©tĂ© profĂ©rĂ©â€, a-t-il prĂ©cisĂ©.

L’homme a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue pour “menaces de mort avec arme” et l’enquĂȘte a Ă©tĂ© confiĂ©e au commissariat de police de Rosny-sous-Bois, selon cette source.

“Je salue l’efficacitĂ© des forces de l’ordre et de notre systĂšme de vidĂ©o-surveillance qui ont permis son interpellation rapide”, a dĂ©clarĂ© sur Facebook le maire LR Jean-Paul Fauconnet.

Sur Twitter, le ministre de l’IntĂ©rieur, GĂ©rald Darmanin, a Ă©galement saluĂ© “le sang-froid et le dynamisme des forces de l’ordre qui sont intervenues trĂšs rapidement pour interpeller un individu dangereux”.

Les Ă©tablissements scolaires font l’objet d’une surveillance renforcĂ©e depuis l’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre, Ă  proximitĂ© de son collĂšge Ă  Conflans-Saint-Honorine (Yvelines) et la recrudescence de la menace terroriste en France.

( Avec AFP )






[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page