Maroc

Tenue Ă  Rabat de la 3Ăšme rĂ©union de la Commission nationale du suivi et de l’accompagnement de la rĂ©forme du systĂšme de l’éducation

[ad_1]

El Otmani

La Commission nationale du suivi et de l’accompagnement de la rĂ©forme du systĂšme de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique a tenu, vendredi Ă  Rabat, sa troisiĂšme rĂ©union, sous la prĂ©sidence du Chef du Gouvernement, Saad Dine El Otmani, en prĂ©sence des ministres et des reprĂ©sentants des institutions constitutionnelles et des instances membres de la Commission.

A cette occasion, le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, SaaĂŻd Amzazi, a prĂ©sentĂ©, en sa qualitĂ© de prĂ©sident du secrĂ©tariat perpĂ©tuel de la commission, les principales mesures prises par le secrĂ©tariat perpĂ©tuel, en application des rĂ©solutions de la deuxiĂšme rĂ©union tenue le 17 juillet 2020. Ces rĂ©solutions concernent l’institutionnalisation de l’action des quatre commissions permanentes spĂ©cialisĂ©es, Ă  savoir la commission des affaires juridiques, la commission des affaires administratives et financiĂšres, la commission de coordination avec les collectivitĂ©s territoriales et la commission de suivi ainsi que l’institutionnalisation du secrĂ©tariat perpĂ©tuel de la commission nationale, indique un communiquĂ© du ministĂšre.

Dans ce cadre, le ministre a prĂ©sentĂ© le bilan des travaux des commissions spĂ©cialisĂ©es permanentes au cours de la pĂ©riode du 12 novembre au 25 dĂ©cembre 2020, au cours de laquelle sept rĂ©unions ont Ă©tĂ© tenues et abouti Ă  la prĂ©paration de la nouvelle version du projet du tableau de bord global ainsi que la version finale d’un ensemble de projets des textes rĂ©glementaires. Le ministre a entre relevĂ© qu’afin de concrĂ©tiser les rĂ©solutions issues la deuxiĂšme rĂ©union de la Commission nationale, tenue le 17 juillet dernier, un projet de tableau de bord pour la mise en Ɠuvre des dispositions de la loi-cadre n°17-51 a Ă©tĂ© prĂ©parĂ©, conformĂ©ment Ă  une approche basĂ©e sur les dispositions de la loi-cadre.

Selon le communiquĂ©, ce tableau vise notamment Ă  Ă©tablir un mĂ©canisme de contractualisation entre les diffĂ©rentes composantes du systĂšme de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique et ses niveaux sur le plan central, rĂ©gional et provincial, ainsi qu’à dĂ©finir les obligations des diffĂ©rentes composantes de la Commission nationale et des diffĂ©rents partenaires nationaux et internationaux.

Lors de sa prĂ©sentation du portefeuille des projets stratĂ©giques pour la mise en Ɠuvre les dispositions de la loi-cadre, M. Amzazi a soulignĂ© que celui-ci comprend 19 projets, organisĂ©s en trois axes, Ă  savoir le domaine de l’équitĂ© et de l’égalitĂ© des chances, qui comprend sept projets, le domaine de l’amĂ©lioration de la qualitĂ© de l’éducation et de la formation (7 projets), et le domaine de la gouvernance et de la mobilisation (5 projets).

En 2021, le ministĂšre envisage la poursuite de la mise en Ɠuvre du plan lĂ©gislatif et organisationnel qui a Ă©tĂ© Ă©laborĂ© en soumettant neuf projets de dĂ©crets au SecrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral du gouvernement et Ă  l’autoritĂ© gouvernementale en charge de l’économie et des finances, ainsi que de tenir des rĂ©unions par la commission des affaires juridiques pour discuter du contenu des projets de loi qui fixent les orientations Ă  suivre.

En effet, le responsable gouvernemental a relevĂ© que l’application appropriĂ©e des projets stratĂ©giques pour mettre en Ɠuvre les dispositions de la loi-cadre reste tributaire, notamment, de l’application immĂ©diate des procĂ©dures et mesures prĂ©vues dans la loi-cadre, conformĂ©ment au calendrier fixĂ© Ă  cet effet, en adoptant les textes lĂ©gislatifs et rĂ©glementaires nĂ©cessaires.

De son cĂŽtĂ©, M. El Otmani a soulignĂ© lors de cette rĂ©union que le gouvernement attache une grande importance Ă  la rĂ©forme du systĂšme d’éducation, de formation et de recherche scientifique, dont les travaux ont Ă©tĂ© sanctionnĂ©s par des rĂ©sultats positifs.

Il a ensuite indiquĂ© que la tenue de cette troisiĂšme rĂ©union de la Commission intervient dans la derniĂšre annĂ©e de la gestion gouvernementale qui a donnĂ© une grande importance Ă  la rĂ©forme du systĂšme Ă©ducatif, Ă  la formation et Ă  la recherche scientifique, notant qu’il s’agit d’une annĂ©e dĂ©diĂ©e Ă  l’achĂšvement des chantiers ouverts et la prĂ©sentation du bilan gouvernemental, notamment dans les domaines de la gĂ©nĂ©ralisation de la scolarisation, la lutte contre le dĂ©crochage scolaire, la gĂ©nĂ©ralisation du prĂ©scolaire et le soutien de la recherche scientifique dans les domaines prioritaires pour le dĂ©veloppement national.

La commission nationale chargĂ©e du suivi et de l’accompagnement de la rĂ©forme du systĂšme d’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e conformĂ©ment Ă  l’article 57 de la loi-cadre 17-51. Ses travaux ont commencĂ© avec la premiĂšre rĂ©union le 25 dĂ©cembre 2019. Une deuxiĂšme rĂ©union a Ă©tĂ© tenue le 17 juillet passĂ© au cours de laquelle les orientations ont Ă©tĂ© tracĂ©es.

Avec MAP



[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page