Maroc

Suspensions provisoires du mode tiers payant à l’encontre de 3 cliniques

[ad_1]

cliniques

Trois cliniques seront provisoirement suspendues du mode tiers payant dans le cadre de la convention nationale conclue entre les organismes gestionnaires de l’AMO et les mĂ©decins et les Ă©tablissements de soins du secteur privĂ©, a annoncĂ© mardi le directeur gĂ©nĂ©ral de l’Agence nationale de l’Assurance Maladie (ANAM) Khalid Lahlou.

Lors d’une rĂ©union de la commission permanente de suivi, issue de la convention nationale liant les organismes gestionnaires de l’AMO aux mĂ©decins et Ă©tablissements de soins du secteur privĂ©, M. Lahlou a relevĂ© que sur la base des rapports du contrĂŽle technique effectuĂ©, Ă  l’initiative du ministre de la SantĂ©, faisant Ă©tat de pratiques contraventionnelles et de dĂ©passements avĂ©rĂ©s de la Tarification Nationale de RĂ©fĂ©rence (TNR), il a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© de suspendre provisoirement du mode tiers payant trois cliniques.

CitĂ© dans un communiquĂ© de l’ANAM, le directeur gĂ©nĂ©ral de l’agence a relevĂ© que des injonctions de restitution des sommes indues perçues au profit des assurĂ©s victimes desdites violations ont Ă©tĂ© dĂ©cidĂ©es.

En outre, plusieurs points et problĂ©matiques relatifs Ă  la prise en charge de la Covid-19, ont Ă©tĂ© dĂ©battus par les intervenants, souligne la mĂȘme source, ajoutant qu’à l’issue de cette rĂ©union, il a Ă©tĂ© convenu d’adopter un scĂ©nario de prise en charge visant la revalorisation de la Tarification nationale de rĂ©fĂ©rence qui fera l’objet d’une Ă©valuation et d’une Ă©tude d’impact dans le cadre d’une commission mixte constituĂ©e de l’ANAM, la CNOPS et la CNSS avant de le soumettre Ă  la commission permanente de suivi pour validation.

L’engagement et le devoir citoyen pour une participation active Ă  la gestion de la crise sanitaire, tout en dĂ©nonçant les pratiques mĂ©dicales non conformes Ă  la dĂ©ontologie ont Ă©galement Ă©tĂ© soulevĂ©es.

Cette rĂ©union prĂ©sidĂ©e par M. Lahlou, a connu la participation des reprĂ©sentants du ministĂšre de la SantĂ©, de la Caisse nationale de sĂ©curitĂ© sociale (CNSS), de la Caisse nationale des organismes de prĂ©voyance sociale (CNOPS), du Conseil national de l’Ordre national des mĂ©decins (CNOM), de l’Association nationale des cliniques privĂ©es (ANCP), du CollĂšge syndical national des mĂ©decins spĂ©cialistes privĂ©s ( CSNMSP) et du Syndicat national des mĂ©decins du secteur libĂ©ral ( SNMSL). Elle est intervenue suite Ă  la rĂ©union prĂ©sidĂ©e par le ministre de la SantĂ©, le 11 Novembre.

( Avec MAP )



[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page