ECONOMIEMaroc

Signature de la convention cadre pour la réalisation du projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech

Une convention cadre a Ă©tĂ© signĂ©e, lundi Ă  Rabat, pour la rĂ©alisation du projet de la CitĂ© Mohammed VI Tanger Tech, a annoncĂ© le ministĂšre de l’Industrie et du Commerce.

Cette convention a Ă©tĂ© signĂ©e entre le ministĂšre de l’Industrie et du Commerce, le ministĂšre de l’Economie et des Finances, le ministĂšre de l’Equipement et de l’Eau, la Wilaya de la rĂ©gion Tanger-TĂ©touan-Al Hoceima, le Conseil de la rĂ©gion Tanger-TĂ©touan-Al Hoceima, la SociĂ©tĂ© d’AmĂ©nagement Tanger Tech (SATT), Bank of Africa, l’Agence spĂ©ciale Tanger MĂ©diterranĂ©e (TMSA) et les sociĂ©tĂ©s Beijing Zhonglu Urban Development Corporation, China Communications Construction Company LTD, China Road and Bridge Corporation LTD et CCCC Investment Company LTD, prĂ©cise le ministĂšre dans un communiquĂ© parvenu mardi Ă  la MAP.

Le projet de la CitĂ© Mohammed VI Tanger Tech porte sur la rĂ©alisation d’une ville industrielle durable, intĂ©grĂ©e et intelligente, ayant comme objectif d’insuffler une nouvelle dynamique dans les activitĂ©s Ă©conomiques du Royaume et de consolider son ancrage dans l’espace euro-mĂ©diterranĂ©en.

M. Mezzour a dĂ©clarĂ©, Ă  cette occasion, que ce projet incarne la volontĂ© royale de faire Ă©riger le Maroc en un hub incontournable entre l’Europe et l’Afrique. Et d’ajouter « C’est un mĂ©ga-pĂŽle industriel qui vient incontestablement appuyer la stratĂ©gie nationale d’industrie et renforcer ainsi l’attractivitĂ© et la compĂ©titivitĂ© du Maroc sur l’échiquier international ».

SituĂ© dans les Communes de Laaouma et de Sebt Azzinate dans la RĂ©gion Tanger TĂ©touan Al Hoceima, ce projet qui s’étend sur une superficie globale de 2.167 ha, comprendra une zone d’accĂ©lĂ©ration industrielle (ZAI) d’une superficie globale de 947 ha, dont 467 ha ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© Ă©rigĂ©s en ZAI conformĂ©ment aux dispositions de la loi 19-94 relative aux ZAI.

Le projet englobe Ă©galement une smart city avec une superficie globale de 1.220 hectares, qui comprendra des zones de services, des ensembles rĂ©sidentiels, touristiques et de loisirs, ainsi que l’ensemble des infrastructures publiques nĂ©cessaires au bon fonctionnement de la ville.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page