Maroc

Semaine mondiale de l’OMS pour un bon usage des antimicrobiens

[ad_1]

OMS

La Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens, promue par l’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS), a dĂ©marrĂ© mercredi dans le but de mieux faire connaĂźtre le phĂ©nomĂšne de la rĂ©sistance aux antimicrobiens et de ralentir sa propagation.

A travers cette manifestation, initiĂ©e en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et l’Organisation mondiale de la santĂ© animale (OIE), les agences de l’ONU souhaitent encourager le grand public, les personnels de santĂ© et les dĂ©cideurs Ă  adopter les meilleures pratiques afin d’éviter que n’apparaissent de nouvelles rĂ©sistances aux antimicrobiens et de ralentir la propagation des rĂ©sistances actuelles.

La rĂ©sistance aux antimicrobiens survient lorsque les bactĂ©ries, les virus, les champignons et les parasites rĂ©sistent aux effets des mĂ©dicaments, ce qui rend les infections courantes plus difficiles Ă  traiter et augmente le risque de propagation des maladies, de forme grave des infections et de dĂ©cĂšs, prĂ©cise un communiquĂ© de l’OMS.

Les antimicrobiens sont des armes essentielles pour lutter contre les maladies chez l’ĂȘtre humain, les animaux et les plantes, et ils comprennent les antibiotiques, les antiviraux, les antifongiques et les antiparasitaires, fait observer l’agence des Nations Unies pour la santĂ©.

D’aprĂšs la mĂȘme source, de multiples facteurs –parmi lesquels l’utilisation excessive des mĂ©dicaments chez l’ĂȘtre humain, pour le bĂ©tail et l’agriculture, ainsi que le manque d’accĂšs Ă  l’eau potable, Ă  l’assainissement et Ă  l’hygiĂšne – ont amplifiĂ© la menace que reprĂ©sente la rĂ©sistance aux antimicrobiens dans le monde entier.

À la suite d’une consultation des parties prenantes organisĂ©e en mai 2020 par la collaboration tripartite FAO/OIE/OMS, la portĂ©e de la Semaine mondiale a Ă©tĂ© Ă©largie, ne visant plus seulement les « antibiotiques » mais plus gĂ©nĂ©ralement et de maniĂšre plus inclusive l’ensemble des « antimicrobiens ».

“Une riposte mondiale plus intĂ©grĂ©e face Ă  la rĂ©sistance aux antimicrobiens sera ainsi facilitĂ©e, ainsi qu’une approche multisectorielle s’inspirant du principe « Un monde, une santĂ© » avec une plus grande collaboration des parties concernĂ©es”, estiment les agences de l’ONU.

Le slogan retenu pour cette annĂ©e est « Antimicrobiens : Ă  utiliser avec prudence », un slogan utilisable dans tous les secteurs, prĂ©cise la mĂȘme source. Le thĂšme retenu pour le secteur de la santĂ© humaine pour la Semaine mondiale 2020 est « Unis pour sauver les antimicrobiens ».

En mai 2015, la Soixante-HuitiĂšme AssemblĂ©e mondiale de la SantĂ© avait approuvĂ© un plan d’action mondial pour s’attaquer au problĂšme croissant de la rĂ©sistance aux antibiotiques et autres mĂ©dicaments antimicrobiens. L’un des principaux objectifs du plan, selon l’OMS, est de faire mieux connaĂźtre et mieux comprendre le problĂšme de la rĂ©sistance aux antimicrobiens grĂące Ă  une communication, un enseignement et une formation efficaces.

( Avec MAP )



[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page