Maroc

Réunion du Comité Directeur de la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l’Education-Formation

Le Comité Directeur de la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l’Education-Formation a tenu, hier, sous la présidence de M. Youssef El Bakkali, sa huitième réunion depuis sa désignation en Juin 2018.

Lors de cette session de travail, consacrée à l’examen du bilan 2020 ainsi que du plan d’action de l’année en cours, les membres du Comité Directeur ont d’abord salué les efforts fournis par La Fondation durant la crise du COVID19, afin de renforcer son assistance et de maintenir l’accès à ses prestations sociales au profit de ses adhérents et de leurs familles, dont le nombre s’élève aujourd’hui à un million et demi de personnes.

Dans le domaine de la santé, le nombre des bénéficiaires de l’assurance maladie complémentaire (AMC+) a grimpé de 97.751 en 2019 à 105.993 ménages enregistrant une évolution  de 8%. Le coût supporté par la Fondation pour la prise en charge ou le remboursement complémentaire des frais de santé de ses adhérents a atteint 155 millions de DH en 2020. Quant  au transport sanitaire, le recours à cette prestation a augmenté, surtout en période de confinement, portant ainsi le nombre des dossiers traités à 14.044 en 2020, contre 13.923 en 2019.

En matière d’aide au logement, IMTILAK, a renoué avec les bonnes performances depuis septembre 2020 et ce, après un léger repli durant le confinement. Il enregistre actuellement une moyenne de 1100 bénéficiaires par mois. Ce programme de subvention des financements immobiliers classiques et participatifs a permis, depuis son lancement, à 12.386 adhérents d’acquérir leurs logements; avec un engagement financier de la Fondation de l’ordre de 735 millions de DH. Les financements classiques sont les plus sollicités par la famille de l’enseignement, enregistrant un pourcentage de 78% contre 22% des adhérents qui ont opté pour le financement participatif Mourabaha.

Concernant le programme d’appui à la scolarisation des enfants de ses adhérents, et durant l’année 2020, la Fondation a:


  • Accordé 2601 bourses de mérite «ISTIHQAQ» aux bacheliers ayant obtenu la mention «très bien», soit un total de 78 millions de DH ;
  • Reçu 21.189 subventions pour la préscolarisation des enfants âgés de 4 à 6 ans. Elle a également augmenté le fonds dédié à cette prestation à 1 milliard de DH.

Par ailleurs, la Fondation a accueilli 1695 enfants au sein de ses 18 écoles préscolaires modèles et se penche actuellement sur les travaux de construction de 6 nouveaux établissements à Benslimane, Agdez, Tiznit, Taroudant, Taourirt et Khemissat.

Au niveau des activités culturelles, les deux médiathèques de la Fondation et son centre socioculturel ont maintenu leurs activités d’animation culturelle à distance, qui ont touché 33.006 personnes. Les ressources en ligne de ces structures culturelles ont enregistré 114.235 accès et 85.102 téléchargements en 2020. Pour 2021, la Fondation prévoit la transformation des médiathèques à Rabat et à Tanger en des centres socioculturels, la finalisation des travaux de construction et d’équipement de son centre culturel à Fès, ainsi que la construction de nouveaux centres socioculturels à Béni Mellal, à Meknès et à Oujda.

Dans le domaine des voyages, les adhérents bénéficient depuis août 2020, d’une réduction sur leurs déplacements en autocars Supratours. Le nombre de voyageurs a grimpé de 1229 bénéficiaires durant le premier mois du lancement de la prestation, à 3850 personnes en décembre 2020. De même, la Fondation a subventionné près de 678.000 voyages par voie ferroviaire.

Côté loisirs, les complexes touristiques à Ifrane, à El Jadida et à Agadir ouvriront leurs portes durant le premier semestre de l’année. Des clubs socio sportifs, adossés aux centres de vacances d’El Jadida et Agadir, seront également opérationnels durant la même année. La Fondation lancera aussi des chantiers de construction de centres de vacances à Marrakech Palmeraie, à Martil, et de clubs socio sportifs à Oujda, à Meknès et à Tanger.

En parallèle de tous ces projets de construction, la Fondation consolidera, en 2021, toutes ses prestations, particulièrement, dans les domaines de la santé et du logement et procédera au lancement de l’opération Nafida II.

A la fin de la session, les membres du Comité ont exprimé leur satisfaction concernant les réalisations présentées et ont approuvé à l’unanimité le budget pour l’année 2021 ainsi que le projet modificatif du Règlement Particulier des Marchés de la Fondation.



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page