MarocPOLITIQUE

Mustapha Sehimi: « Discours du TrÎne: un appel à la promotion de la condition de la femme »

Le discours que SM le Roi Mohammed VI a adressĂ©, samedi soir Ă  la Nation Ă  l’occasion de la FĂȘte du TrĂŽne, met l’accent sur la nĂ©cessitĂ© de promouvoir la condition de la femme, l’une des prioritĂ©s du rĂšgne du Souverain, a affirmĂ© Mustapha Sehimi, politologue et professeur universitaire.

Dans une déclaration à la MAP, M. Sehimi a indiqué que le Souverain a rappelé que la dynamique de développement est tributaire de la pleine participation de tous les Marocains, hommes et femmes.

Le politologue a passé en revue les étapes franchies sur la voie de la consolidation de la condition féminine au Maroc, dont la promulgation de la Moudawana(2004) et de la nouvelle Constitution de 2011 qui a consacré, dans son article 19, une égalité totale entre hommes et femmes, ajoutant que ce principe de parité accorde à la femme la pleine jouissance de ses droits légitimes.

Par ailleurs, a-t-il poursuivi, le Souverain a relevé que des insuffisances et des retards pesaient encore sur la réalisation de cet objectif.

Cela tient Ă  une opĂ©rationnalisation encore incomplĂšte d’institutions constitutionnelles ou encore Ă  une application incorrecte du Code de la famille pour certaines raisons culturelles et sociologiques chez certaines catĂ©gories de fonctionnaires et d’hommes de justice, a prĂ©cisĂ© M. Sehimi.

S’agissant des rĂ©percussions de la crise liĂ©e Ă  la pandĂ©mie de Covid-19, le Souverain s’est fĂ©licitĂ© de la rĂ©silience dont le Royaume a fait preuve face Ă  cette conjoncture sans prĂ©cĂ©dent, a ajoutĂ© M. Sehimi.

SM le Roi a en outre fait le point sur l’état d’avancement des diffĂ©rents projets du Chantier de la protection sociale, notant que six millions d’adhĂ©rents bĂ©nĂ©ficient dĂ©sormais de l’AMO, a-t-il signalĂ©.

L’élargissement de la couverture sanitaire obligatoire aux bĂ©nĂ©ficiaires du RAMED, la gĂ©nĂ©ralisation des allocations familiales entre 2023 et 2025 Ă  sept millions d’enfants et l’opĂ©rationnalisation diligente du registre social unifiĂ© ont Ă©galement Ă©tĂ© citĂ©s dans le discours royal, a fait remarquer M. Sehimi, assurant qu’il s’agit lĂ  d’autant de politiques publiques qui seront mises en Ɠuvre malgrĂ© une conjoncture internationale incertaine.

Concernant les relations entre le Maroc et l’AlgĂ©rie, le politologue a indiquĂ© que SM le Roi a fait de nouveau rĂ©fĂ©rence Ă  la politique de main tendue, aprĂšs le discours prononcĂ© par le Souverain Ă  l’occasion de la Marche Verte du 6 novembre 2018.

Et d’ajouter que le Maroc est attachĂ© Ă  la paix et Ă  la fraternitĂ© entre les deux pays et les deux peuples. “Le Royaume n’est ni producteur ni exportateur d’hostilitĂ© ou d’agressivitĂ©, bien au contraire, il est attachĂ© Ă  la concorde et Ă  la coopĂ©ration”, a-t-il soulignĂ©.

“Ses positions diplomatiques au Maghreb, dans le continent et ailleurs en sont une Ă©clatante et crĂ©dible illustration”, a conclu M. Sehimi.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page