Maroc

Mise en Ă©chec d’une opĂ©ration d’émigration clandestine, une personne interpellĂ©e

[ad_1]



Ă©migration clandestine

Les Ă©lĂ©ments de la brigade de la police judiciaire du district provincial de sĂ»retĂ© Ă  Dakhla ont mis en Ă©chec, samedi soir, une opĂ©ration d’émigration clandestine et interpellĂ© un individu pour son lien prĂ©sumĂ© avec un rĂ©seau criminel actif dans l’organisation de l’émigration illĂ©gale et la traite d’ĂȘtres humains.

Le prĂ©venu, ĂągĂ© de 25 ans, a Ă©tĂ© interpellĂ© dans la zone de pĂȘche cĂŽtiĂšre “Lassarga”, situĂ©e au sud de la ville de Dakhla, en flagrant dĂ©lit de tentative d’immigration clandestine de trente-huit (38) candidats, dont une femme et trois mineurs, indique la Direction gĂ©nĂ©rale de la sĂ»retĂ© nationale (DGSN) dans un communiquĂ©, notant que le suspect avait conclu avec eux un contrat pour les faire Ă©migrer clandestinement vers les cĂŽtes espagnoles en contrepartie de sommes d’argent d’un montant de vingt mille dirhams par candidat.

Les opĂ©rations de fouille menĂ©es dans le cadre de cette affaire ont permis de saisir du matĂ©riel logistique soupçonnĂ© d’ĂȘtre utilisĂ© pour faciliter la commission de ces actes criminels, dont deux embarcations artisanales dotĂ©es de moteurs, des barils contenant 560 litres d’essence, une boussole et un vĂ©hicule tout terrain, prĂ©cise la mĂȘme source.

Le mis en cause principal a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue alors que les candidats Ă  l’immigration clandestine ont Ă©tĂ© soumis aux enquĂȘtes judiciaires menĂ©es sous la supervision du parquet compĂ©tent en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et dĂ©terminer les Ă©ventuels liens et les ramifications internationales de ce rĂ©seau criminel, conclut le communiquĂ©.

( Avec MAP )






[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page