Maroc

lourdes peines de prison pour trois hommes d’affaires

[ad_1]



Algérie

La justice algérienne a confirmé, jeudi, les lourdes peines de prison ferme prononcées en première instance à l’encontre de trois hommes d’affaires, les frères Kouninef, membres d’une famille proche d’Abdelaziz Bouteflika, poursuivis notamment pour “trafic d’influence”, “blanchiment d’argent” et “obtention d’indus avantages”.

La Cour d’Alger a ainsi rendu un arrêt confirmant les jugements rendus en premier degré à l’encontre des frères Kouninef, à savoir 16 ans de prison ferme à l’encontre de Réda, 15 ans de prison ferme contre son Tarek et 12 ans à l’encontre Abdelkader-Abdelkrim.

La famille Kouninef est propriétaire du groupe KouGC, spécialisé notamment dans le génie civil, l’hydraulique et le BTP. Elle a été bénéficiaire depuis de nombreuses années d’importants contrats publics.

Les liens unissant les Kouninef à Abdelaziz Bouteflika remontent au début des années 1970 quand celui-ci était le puissant ministre des Affaires étrangères. Les frères Kouninef étaient également réputés proches de Saïd Bouteflika, frère et ex-influent conseiller d’Abdelaziz Bouteflika, actuellement emprisonné pour complot contre l’Etat.

Le 23 septembre dernier, les frères Kouninef ont été condamnés en première instance à des peines allant de 8 à 16 ans de prison ferme avec la saisie des biens à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

( Avec MAP )






[ad_2]

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page