MarocVariétés

Levée du confinement : Les scénarios possibles !

Elaboré par la direction de l’épidémiologie, un draft détaille les mesures à prendre

Le Maroc se prépare-t-il à la levée du confinement ? En tout cas, un premier draft élaboré par le ministère de la santé vient de filtrer détaillant les scénarios d’une sortie du confinement. Selon cette feuille de route, le confinement décrété par les autorités du pays a permis d’aplatir la courbe des contaminations à travers notamment la baisse du taux d’attaque, de la létalité et des cas en réanimation. Ceci aurait pour résultat d’éviter 300.000 à 500.000 nouveaux cas, 9.000 à 10.000 décès (estimé sur la base d’une létalité de 3%) et 4.650 à 7.750 cas en soins intensifs. Le même document estime le taux de reproduction ou de propagation du virus à l’échelle nationale à 1,01%.

Cela dit, les régions affichent des taux disparates, notamment à Casablanca où il atteint les 1,09% alors que certaines régions sont déjà descendues sous la barre de 1% et que d’autres n’ont plus aucun cas de Covid-19. Ces données poussent les autorités à réfléchir à la levée du confinement. Le draft du ministère de la santé évoque plusieurs arguments, notamment l’impact socio-économique du confinement. A cela s’ajoute l’impact sanitaire. «Le confinement pèse lourdement sur les autres morbidités, plus difficilement prises en charge dans le contexte épidémique sachant que le confinement pourrait être la source de l’apparition ou de l’aggravation d’autres morbidités (ex. troubles psychiques)», lit-on dans le document. Ce dernier évoque également la maîtrise de l’épidémie avec des régions où l’épidémie est en phase de plateau alors que d’autres enregistrent une baisse constante du Taux de reproduction (RT).

D’autres régions ont un RT maîtrisé aux alentours de 1%. Il faut dire aussi qu’une levée de confinement n’est pas sans risque. Le document du ministère de la santé parle de deux scénarios. Le premier avec des sources des foyers professionnels et des collectivités fermées mais maîtrisées. Dans ce sens, les responsables révèlent que la fin de cet épisode épidémique est prévue entre le 16 et le 22 mai avec enregistrement de cas sporadiques en moyenne entre 10 et 20 à la fin de l’épidémie. Le deuxième scénario table sur une évolution en dents de scie avec l’étalement de l’épisode épidémique dans le temps limité à certaines zones. D’autres risques sont liés à de nombreuses incertitudes, notamment la grande transmissibilité du virus, la proportion inconnue des formes asymptomatiques, la logistique de surveillance et de prise en charge ainsi que l’hétérogénéité de l’adhésion de la population aux mesures instaurées sans oublier une résurgence possible de l’épidémie après la levée du confinement. «La sortie de confinement doit s’inscrire dans la stratégie de contrôle de l’épidémie jusqu’alors adoptée.

L’objectif de contrôler l’épidémie devra rester de mise», ajoute la même source détaillant plusieurs objectifs spécifiques comme la limitation de l’apparition de nouvelles infections et de nouveaux foyers. Il est également question d’éviter la diffusion communautaire du virus dans les régions avec des cas sporadiques et/ou de petits foyers et d’éviter la réintroduction du virus dans les régions l’ayant déjà éliminé. Dans un autre registre, le draft mentionne plusieurs pré-requis avant la levée du confinement.

Il est question ainsi de s’assurer de la capacité du système de santé à faire face à une éventuelle nouvelle vague épidémique et de répondre aux autres besoins de santé. Parmi les pré-requis il y a aussi un système d’identification rapide et de prise en charge, aussi bien des cas que de leurs contacts en plus d’un système de surveillance épidémiologique capable de suivre les tendances et de détecter une reprise de l’épidémie. Enfin, le ministère parle de la nécessité de mettre en place une gouvernance territoriale, en charge de la sortie de confinement. Le draft parle de l’impossibilité de poursuivre un confinement strict jusqu’à l’extinction des nouveaux cas mais met également en garde contre une sortie totale et brutale du confinement. Les responsables penchent ainsi vers une levée du confinement progressive selon plusieurs principes (mesures, géographie, secteurs d’activités et groupe de populations).

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page