Maroc

Le taux de remplissage des barrages atteint 44,8% après les récentes précipitations

[ad_1]

barrages

Les récentes précipitations ont permis d’améliorer le taux de remplissage des barrages, qui a évolué de 37% le 1er Janvier à 44.8 % actuellement, soit une réserve d’eau stockée de 7,19 milliards de m3, selon les données du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Durant la période allant du 1er au 13 janvier, le Maroc a connu d’importantes précipitations qui ont concerné les différentes régions, impactant favorablement la situation hydrologique du territoire national, indique mardi le ministère dans un communiqué.

Ces précipitations ont généré des apports d’eau importants au niveau des grands barrages du Royaume, évalués au 19 janvier 2021 à environ 1406 millions m3.

Pour les apports enregistrés au niveau des principaux barrages structurants durant cette même période, le barrage Al Wahda a vu ses apports atteindre 446 Mm3, relevant son taux de remplissage à 66,4% et sa réserve à 2340 Mm3, alors que les apports du barrage Oued El Makhazine ont atteint 147 Mm3 (taux de remplissage à 97,1%, réserve à 653,3 Mm3).

Le barrage Sidi Mohamed Ben Abdallah a enregistré des apports de 118 Mm3 (taux de remplissage à 64,2 %, soit une réserve à 626 Mm3), le barrage Idriss 1er 55 Mm3 (taux de remplissage à 64,4 %, soit une réserve de 727,9 Mm3, et le barrage Ahmed Al Hanssali 54 Mm3 (taux de remplissage à 23,2 %, soit une réserve de 155,4 Mm3).

Il s’agit aussi du barrage Youssef Ben Tachfine avec des apports de 32,6 Mm3 (taux de remplissage à 24,9%, soit une réserve à 74,5 Mm3), du barrage Dar Khrofa 32,7 Mm3 (taux de remplissage à 42.2%, soit une réserve de 202.8 Mm3), du barrage Abdelmoumene 29 Mm3 (taux de remplissage à 17.4%, soit une réserve de 34,7 Mm3) et du barrage Mohamed V avec des apports de 29 Mm3 (taux de remplissage à 36 %, une réserve de 86,3 Mm3).

Le barrage Aoulouz a, quant à lui, enregistré des apports moyennant 26 Mm3 (taux de remplissage à 77,5 %, soit une réserve de 68,95 Mm3), le barrage Sultan Moulay Ali Cherif 22,6 Mm3 (taux de remplissage à 55,3 %, soit une réserve de 155,1 Mm3) et le barrage Moulay Abderrahmane 20.8 Mm3 (taux de remplissage à 93,4 %, soit une réserve de 60,2 Mm3).

Le barrage Mansour Eddahbi a vu ses apports atteindre 20 Mm3 (taux de remplissage à 21,3 %, soit une réserve de 95 Mm3), le barrage Yaakoub Mansour 17 Mm3 (taux de remplissage à 31.4 %, soit une réserve de 21.8 Mm3) et le Barrage Al Massira 16,2 Mm3 (taux de remplissage à 12.48 %, soit une réserve à 331.6 Mm3).

Ainsi, au niveau des principaux Bassins hydrauliques, plus de 100 mm de pluies ont été enregistrées au niveau des bassins du Loukkos, du Souss Massa et du Sebou, entre 50 et 100 mm dans les bassins du Bouregreg et de l’Oum Errbia et moins de 50 mm pour les bassins du Tensift, de la Moulouya, du Draa et du Ziz Guir Rheriss.

En outre, d’importantes chutes de neiges ont intéressé les reliefs du pays, qui a atteint dans certaines régions plus de 90 cm.

Suite à ces précipitations, souligne le communiqué, le niveau des réserves d’eau des retenues des barrages ainsi que celui des nappes d’eau souterraine continueront à s’améliorer durant les jours à venir, ce qui permettra d’accroitre le niveau de sécurisation de l’alimentation en eau potable des villes et des centres desservis à partir des barrages.

( Avec MAP )



[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page