Maroc

Le taux de participation à la grève du 14 octobre inférieur à 49%

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a affirmé que le taux de participation à la grève observée, mercredi, par ses employés n’a pas dépassé 49%.

En réponse au communiqué publié par le Syndicat national des secteurs des travaux, relevant de la Confédération démocratique du travail, indiquant que « la grève du mercredi 14 octobre 2020, menée par les employés de NARSA a connu un grand succès, dont le taux de participation a dépassé 87%, malgré la terrible pression exercée par l’administration », l’Agence affirme que cette grève n’a donné lieu à aucune réponse dans de nombreux services externes.

Il s’agit du Centre national des essais et de l’homologation (CNEH) et d’une panoplie de centres d’immatriculation, tels que ceux d’Agadir, Oujda, Hoceima, Dakhla, Larache, Mohammedia, Bouârfa, Taroudante, Taourirt, Jerada, Oued Zem, Ouezzane et d’autres, « où le taux de participation à la grève a été limité à 0% . D’autant plus que ce pourcentage n’a pas dépassé 20% au niveau des services centraux », explique la NARSA dans un communiqué.

De même, la NARSA « enregistre l’intervention d’un groupe de cadres syndicaux, ne faisant pas partie des employés de l’Agence et qui exerce une série de pressions et de provocations contre certains fonctionnaires et employés, en vue de les forcer à participer à la grève ».

L’agence « déplore la persistance du Syndicat en question à appeler à la grève dans cette circonstance exceptionnelle malgré le communiqué publié par la direction de l’agence, par lequel elle a exprimé sa volonté permanente à entreprendre un dialogue sérieux et responsable, ce qu’elle a démontré concrètement à travers les trois réunions qu’elle a tenues avec les représentations syndicales ».

La même source note que « l’agence a été créée il y a juste 10 mois », et que « la phase actuelle est une phase de la fondation et la construction, nécessitant des efforts concertés entre l’ensemble des partenaires, en vue d’instaurer les structures de l’Agence au service des intérêts des fonctionnaires et des usagers ».

La NARSA souligne la grande importance qu’elle attache à ses ressources humaines, vu qu’elle n’hésitera pas à fournir les conditions matérielles et morales possibles, par la création d’un climat à même d’encourager à l’innovation et le dévouement, dans un secteur considéré comme étant vital et stratégique, visant à assurer les conditions de sécurité routière appropriées pour préserver les vies des citoyens et fournir un service public à la hauteur des aspirations des usagers.

Elle rappelle une nouvelle fois ce qui a été indiqué dans son communiqué publié le 7 octobre, ajoutant qu’une réunion « sera provoquée » pour réunir toutes les instances syndicales représentant les employés et fonctionnaires de l’agence, afin d’identifier leurs représentants au sein du prochain Conseil d’administration, conformément aux dispositions de la loi 103-14, ainsi que pour énumérer les amendements convenus par toutes les parties autour du statut du personnel, en vue de leur soumission aux instances décisionnelles de l’Agence.

La direction de l’Agence appelle les employés du secteur et l’ensemble des partenaires sociaux à l’union et à la solidarité pour la réussite de cet important projet institutionnel et stratégique, particulièrement en cette phase sensible.

Avec MAP



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page