Maroc

Le Maroc réitère son engagement en faveur de la réalisation des objectifs de la Décennie de l’Océan

L’ambassadeur-délégué permanent du Maroc auprès de l’UNESCO, Samir Addahre, a réitéré l’engagement du Maroc en faveur de la réalisation des objectifs de la Décennie de l’Océan, destinés à “développer des solutions novatrices pour soutenir les sciences océaniques”.

Dans une déclaration au nom du Maroc, lors de la 53ème session du Conseil exécutif de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI), tenue du 1er au 9 février en ligne en raison du contexte mondial marqué par la persistance de la pandémie du Covid 19, le diplomate a souligné le “plein” soutien du Royaume au rôle de cette Commission et à sa “précieuse” contribution en matière d’amélioration de la gouvernance, de la gestion et des capacités institutionnelles de ses Etats membres aussi bien en ce qui concerne les ressources marines et la variabilité climatique, que son action au service de la promotion du développement durable de l’environnement marin, particulièrement dans les pays en développement.

En sa qualité de marraine de l’Alliance pour la décennie, qui vise à développer des solutions novatrices pour soutenir le rôle des sciences océaniques au service de la Décennie de l’océan et de l’Agenda 2030, SAR la princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement, a pris part à l’événement virtuel de haut niveau intitulé « A Brave New Ocean », tenu en marge des travaux du Conseil exécutif de la COI, pour célébrer le lancement de la Décennie de l’Océan, a rappelé M. Addahre.

L’attachement du Royaume et son engagement en faveur de la réalisation des objectifs de la Décennie de l’Océan ont été mis en exergue par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour l’Environnement, qui a bien voulu parrainer cette Alliance et apporter sa contribution à sa mise en œuvre, a-t-il relevé.

Le diplomate marocain s’est félicité par la même occasion que la Fondation Mohammed VI pour l’Environnement, très impliquée dans la préservation des ressources océaniques, est, d’ores et déjà, membre de l’Alliance de la Décennie.

Il a tenu par ailleurs à exprimer ses vifs remerciements à la Directrice Générale de l’Unesco, Mme Audrey Azoulay, et à travers elle, le Secrétariat de la COI, pour l’Initiative de lancer une Alliance pour la décennie de l’océan dans le but inédit de développer des solutions novatrices pour soutenir le rôle des sciences océaniques au service de la décennie de l’océan et de l’agenda 2030.

Il a souligné à cette occasion “la fierté” du Maroc de co-parrainer, avec l’Allemagne, l’Inde et la Norvège, un projet de résolution sur le plan de mise en œuvre de la Décennie des Nations-Unies des Sciences Océaniques pour le Développement Durable (2021-2030), proposé pour adoption au Conseil exécutif de la COI.

La Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO (COI) travaille avec ses Etats membres pour favoriser la coopération internationale et la coordination de programmes dans les domaines de la recherche et l’observation marine, la conservation et la protection des environnements marins, l’atténuation des risques, et le développement des capacités, afin de comprendre et d’assurer une gestion efficace des ressources des océans et des zones côtières.

La Décennie des océans, qui a débuté le 1er janvier 2021, est une initiative mondiale visant à approfondir les connaissances scientifiques sur la mer et à protéger la santé de l’océan. Son objectif est de soutenir la création des connaissances nécessaires pour protéger la biodiversité et le rôle central de l’océan dans la transition vers l’utilisation durable et équitable de ses ressources.

( Avec MAP )



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page