Maroc

Le Maroc dresse une liste (C) des pays interdits d’accéder à son territoire

Dans un contexte de dégradation de la situation épidémiologique dans plusieurs pays et régions du monde et d’apparition d’un nouveau variant préoccupant, dénommé Omicron par l’OMS, le Maroc instaure une nouvelle liste (C) des pays interdits et met à jour les conditions d’accès au territoire national.
Dans le cadre de la limitation de la propagation du virus, le Comité intermi​nistériel chargé de coordonner la mise en œuvre du dispositif sanitaire relatif aux voyages internationaux a instauré une liste (C) intégrant l’Afrique du Sud, le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie et le Zimbabwe. Ainsi, les voyageurs en provenance de ces pays sont interdits d’accès au territoire national, directement ou même en transitant par un autre pays.

Pour les passagers en provenance des pays de la liste A, ils doivent fournir un certificat attestant que la personne est complètement vaccinée contre le SARS-CoV-2 est exigé.

Ceux en provenance des pays de la liste B doivent être munis d’un certificat attestant que la personne est complètement vaccinée contre le SARS-CoV-2 et d’un résultat résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et embarquement).

« En cas de positivité du test antigénique rapide à l’arrivée, les Marocains et les étrangers résidant au Maroc seront pris en charge par une structure sanitaire, avec confinement de 10 jours, selon le protocole en vigueur. Et tout autre passager testé positif à l’arrivée ne sera pas autorisé à accéder au territoire national », a indique le ministère dans un communiqué.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page