Maroc

Lancement du partage du cadre curriculaire de l’Ecole de la deuxiĂšme chance nouvelle gĂ©nĂ©ration

[ad_1]

l’Ecole

Dans le cade de la mise en Ɠuvre du programme d’action prĂ©sentĂ© devant Sa MajestĂ© le Roi Mohammed VI que Dieu l’assiste, lors de la rentrĂ©e scolaire, le 17 septembre 2018, et qui a donnĂ© une forte impulsion au programme de l’école de la deuxiĂšme chance, pour assurer la scolarisation et le rattrapage pour ceux qui ont abandonnĂ© l’école, le MinistĂšre de l’Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement SupĂ©rieur et de la Recherche Scientifique a donnĂ© le coup d’envoi du partage du cadre curriculaire relatif au rĂ©seau des Ecoles de la DeuxiĂšme Chance – Nouvelle GĂ©nĂ©ration et du kit de sa gestion.

Ce document rĂ©fĂ©rentiel pĂ©dagogique et de formation des centres de la DeuxiĂšme Chance – Nouvelle GĂ©nĂ©ration a Ă©tĂ© Ă©laborĂ© dans le cadre de la mise en Ɠuvre du programme de coopĂ©ration entre le MinistĂšre et « l’UNICEF ». Il est le fruit de plusieurs annĂ©es de travail conjoint et d’un appui financier du Gouvernement du Canada, pour sa premiĂšre phase et du Gouvernement Britannique pour sa deuxiĂšme phase.

Ce cadre curriculaire a pour objectif la requalification des adolescents et des jeunes qui ont quittĂ© l’école, en vue de leur assurer une intĂ©gration pĂ©dagogique, sociale et Ă©conomique, et fixe ainsi un cadre prĂ©cis de l’ingĂ©nierie de l’éducation et de la formation dans ces centres, Ă  travers la dĂ©finition des compĂ©tences, des pĂŽles et des domaines d’apprentissage, ainsi que les compĂ©tences pĂ©dagogiques ciblĂ©es dans chaque pole, les Ă©tapes de la formation et ses activitĂ©s et ses modalitĂ©s d’adaptation et les modules de contenu, et la dĂ©finition des approches de la gestion des activitĂ©s et les modalitĂ©s de suivi et de d’évaluation.

Ce document constitue une rĂ©ponse en aux orientations royales qui appellent Ă  l’importance de l’insertion des jeunes dans le nouveau modĂšle de dĂ©veloppement Ă  travers la crĂ©ation des opportunitĂ©s et les programmes de formation, et afin de « placer les questions de la jeunesse au cƓur du nouveau modĂšle de dĂ©veloppement ». Il constitue une Ă©tape importante pour le MinistĂšre dans le processus de la mise en Ɠuvre des projets de la Loi-cadre 51-17 relative Ă  l’éducation, la formation et la recherche scientifique, et spĂ©cialement le projet n°5 « L’assurance de la scolarisation de rattrapage et l’amĂ©lioration de l’efficience de l’éducation non-formelle », et le dĂ©veloppement ainsi du modĂšle de l’offre pĂ©dagogique et de formation dans les centre de l’Ecole de la DeuxiĂšme Chance-Nouvelle GĂ©nĂ©ration, ce qui tĂ©moigne de l’intĂ©rĂȘt que porte le Maroc Ă  cette catĂ©gorie de jeunes, et leur donne une deuxiĂšme chance de reprendre leurs scolaritĂ© et contribue Ă  la stratĂ©gie jeunesse des Nations Unies et Ă  la rĂ©alisation des Objectifs du DĂ©veloppement Durable.

L’Ecole de la DeuxiĂšme Chance-Nouvelle GĂ©nĂ©ration intervient pour rĂ©pondre aux dĂ©fis qu’affronte le jeune marocain, en terme d’insertion professionnelle, et constitue une deuxiĂšme chance pour tous, par l’adoption d’un systĂšme scolaire flexible, d’équitĂ© et juste qui assure l’égalitĂ© entre les sexes, et s’adapte aux besoins de tous les jeunes en offrant un enseignement de base, le renforcement des compĂ©tences de vie , la formation professionnelle accompagnĂ© de la dĂ©couverte du marchĂ© de l’emploi et du monde de l’entreprise sans oublier l’appui psychologique nĂ©cessaire pour rendre aux jeunes la confiance en eux mĂȘme et en leur entourage. Le principe de l’équitĂ© constitue la base de cette expĂ©rience laquelle se veut une fenĂȘtre pour initier les jeunes aux compĂ©tences du 21 -Ăšme siĂšcle en misant sur la transition numĂ©rique, les progrĂšs technologiques et l’automatisation tout en veillant au respect du genre.

Aujourd’hui, plusieurs Ă©coles sont ouvertes et d’autres le seront prochainement. Ces Ă©coles seront constituĂ©es dans un rĂ©seau national avec une ouverture sur le rĂ©seau mĂ©diterranĂ©en et le rĂ©seau français de la 2Ăšme chance.



[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page