Maroc

La Commission nationale du suivi et de l’accompagnement de la rĂ©forme du systĂšme de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche scientifique tient sa 3Ăš rĂ©union

[ad_1]

El Otmani

La Commission nationale du suivi et de l’accompagnement de la rĂ©forme du systĂšme de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche scientifique a tenu, vendredi Ă  Rabat, sa 3Ăšme rĂ©union consacrĂ©e Ă  l’évaluation de la mise en Ɠuvre des chantiers de rĂ©forme lancĂ©s en vertu de la loi-cadre 51-17, ainsi qu’à leur suivi et leurs perspectives.

Un communiquĂ© du dĂ©partement du chef du gouvernement a indiquĂ© que le chef du gouvernement M. Saad Dine El Otmani, qui a prĂ©sidĂ© cette rĂ©union, a rappelĂ© les Ă©tapes franchies par ce chantier national stratĂ©gique, depuis le dĂ©but des travaux de la commission le 25 dĂ©cembre 2019, et la tenue en juillet dernier de sa deuxiĂšme rĂ©union consacrĂ©e Ă  la dĂ©finition des orientations gĂ©nĂ©rales de l’action de la commission et des grands chantiers Ă  accompagner jusqu’à la troisiĂšme rĂ©union.

Cette rĂ©union constitue une Ă©tape essentielle dans le processus d’accompagnement et de suivi de la rĂ©forme du systĂšme de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, ajoute la mĂȘme source, prĂ©cisant que M. El Otmani a fait observer que la commission tient sa 3Ăš rĂ©union dans un contexte particulier qui nĂ©cessite l’intensification des efforts et la mobilisation de toutes les compĂ©tences Ă  mĂȘme de mettre en Ɠuvre les dispositions de la loi-cadre 51-17.

Il a, Ă  cet Ă©gard, soulignĂ© que le gouvernement a Ă©tĂ© mobilisĂ© lors de cette annĂ©e scolaire exceptionnelle pour prendre les mesures nĂ©cessaires Ă  mĂȘme d’assurer la continuitĂ© des cours, grĂące Ă  la conjugaison des efforts de tous les dĂ©partements gouvernementaux concernĂ©s, ainsi que des collectivitĂ©s territoriales et des partenaires issus de la sociĂ©tĂ© civile. M. El Otmani a rappelĂ© que la loi-cadre est entrĂ©e en vigueur il y a presque deux annĂ©es ce qui nĂ©cessite une accĂ©lĂ©ration du rythme de rĂ©alisation des chantiers de rĂ©forme, en particulier l’élaboration, dans un dĂ©lai de trois ans conformĂ©ment Ă  la loi, des textes rĂ©glementaires.

Par ailleurs, il a soulignĂ© que cette rĂ©union intervient au moment oĂč le gouvernement entame la derniĂšre annĂ©e de son mandat, notant qu’une importance particuliĂšre a Ă©tĂ© accordĂ©e par l’exĂ©cutif Ă  la rĂ©forme du systĂšme de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique.

Cette annĂ©e constitue une occasion pour prĂ©senter le bilan de l’action gouvernementale dans les domaines de la gĂ©nĂ©ralisation de la scolarisation, la lutte contre le dĂ©crochage scolaire, la gĂ©nĂ©ralisation du prĂ©scolaire, le renforcement du systĂšme de subvention sociale, la mise en Ɠuvre de la grande stratĂ©gie de la Formation professionnelle, le soutien de la recherche scientifique dans les domaines prioritaires pour le dĂ©veloppement national, en plus du lancement d’autres chantiers structurels, selon la feuille de route dĂ©finie par le tableau de bord global et intĂ©grĂ© de la commission, a-t-il poursuivi. M. El Otmani a, ainsi, appelĂ© les parties concernĂ©es Ă  enrichir le projet prĂ©liminaire du tableau de bord global et intĂ©grĂ© en vue de l’adopter, et Ă  accĂ©lĂ©rer les chantiers stratĂ©giques prioritaires, Ă  leur tĂȘte la publication des textes lĂ©gislatifs prioritaires, et la crĂ©ation de comitĂ©s de gouvernance prĂ©vus par la loi, notamment le ComitĂ© permanent des programmes et curricula, et le Conseil national de la Recherche scientifique, en plus de la prĂ©paration et l’adoption des projets stipulĂ©s par la loi-cadre. Les membres de la commission ont par la suite suivi une prĂ©sentation du ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, SaaĂŻd Amzazi au sujet de la mise en oeuvre des conclusions de la deuxiĂšme rĂ©union, et du bilan des travaux des commissions permanentes spĂ©cialisĂ©es.

Il s’agit aussi de l’état d’avancement du projet de tableau de bord pour la mise en Ɠuvre des dispositions de la loi-cadre, ainsi que des projets stratĂ©giques dont la commission se charge de mettre en Ɠuvre, du premier bilan du plan lĂ©gislatif et rĂ©glementaire, en plus du plan d’action de la commission nationale au titre de 2021.

La prĂ©sentation a Ă©tĂ© suivie d’un dĂ©bat gĂ©nĂ©ral autour des moyens d’enrichir les documents de rĂ©fĂ©rence prĂ©parĂ©s par le secrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral perpĂ©tuel de la commission nationale, ainsi que des diffĂ©rents dĂ©fis de l’application des dispositions de la loi-cadre relative au systĂšme de l’éducation, formation et la recherche scientifique.

La rĂ©union a, en outre, Ă©tĂ© l’occasion d’insister sur la nĂ©cessitĂ© d’accĂ©lĂ©rer le rythme de rĂ©alisation de l’ensemble des grands projets, tout en prenant en considĂ©ration les remarques et suggestions des diffĂ©rents membres de la commission, afin d’adopter le tableau de bord global et intĂ©grĂ©, en plus de l’élaboration d’un plan contenant les projets Ă  rĂ©aliser cette annĂ©e, notamment dans le volet lĂ©gislatif, ainsi que la crĂ©ation des institutions stipulĂ©es par la loi-cadre.

Cette rĂ©union s’est dĂ©roulĂ©e en prĂ©sence notamment du ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, de la ministre de la SolidaritĂ©, du dĂ©veloppement social, de l’égalitĂ© et de la famille, du ministre dĂ©lĂ©guĂ© auprĂšs du ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supĂ©rieur et de la Recherche scientifique, chargĂ© de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche scientifique, ainsi que des secrĂ©taires gĂ©nĂ©raux et des reprĂ©sentants des instances membres de la commission.

Avec MAP



[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page