Maroc

La campagne agricole démarre sous de bons auspices malgré le retard des précipitations

La campagne agricole dans la province de Khénifra démarre sous de bons auspices, malgré le retard des pluies jusqu’à la mi-novembre où d’importantes précipitations se sont abattues sur la province.

Les agriculteurs de la province sont à pied d’œuvre dans le labourage et préparent actuellement le sol pour les plantations de légumes et de légumineuses après un retard de plusieurs semaines des précipitations, ce qui a impacté les ressources en eau de la province, y compris le taux de remplissage des principaux barrages, qui ont atteint des niveaux très bas.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur provincial de l’agriculture à Khénifra, Mohamed Kamili, a souligné qu’à la date du 2 décembre, 40% des superficies céréalières totales de la province ont été cultivées, estimées à 124.000 hectares au total, relevant que les récentes précipitations ont encouragé les agriculteurs à entamer le labourage alors que le volume moyen des précipitations dans la province est de 118 mm entre le début, le 1er septembre, de la campagne agricole actuelle, et la fin du mois de novembre.

Ce pourcentage est inférieur de 40% à la moyenne des précipitations enregistrées l’année dernière, a-t-il ajouté, émettant l’espoir de pouvoir dépasser ce taux dans les prochains jours.

Par ailleurs, les superficies réservées à la production d’orge dans la province sont de 25.000 hectares, tandis que 35.000 hectares sont réservés au blé dur, 63.500 hectares au blé tendre et 1.500 hectares aux légumineuses.

Les différents points de vente et de distribution de la province connaissent une abondance de semences et d’engrais afin de répondre aux besoins des agriculteurs, alors que les récentes pluies ont contribué amplement à alimenter la nappe phréatique, ce qui aura un impact positif sur l’amélioration des pâturages dans la région connue pour ses activités d’élevage.

Elles auront également un effet positif sur le processus de maturation de certains arbres fruitiers et sur la distribution des produits agricoles locaux, en particulier les légumes et les légumineuses très connues notamment dans les communes de Moulouya et d’Ait Ishaq.

D’autre coté, Khénifra est également connue pour sa culture des céréales, dont le taux avoisine 60%, suivie des cultures fourragères, des légumineuses, des arbres fruitiers et des légumes, en particulier les pommes de terre, dont la superficie s’élève à 2%.

Avec MAP



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page