Maroc

fin progressive des animaux sauvages dans les cirques itinérants

[ad_1]



animaux

Le gouvernement français a annoncĂ©, mardi, une sĂ©rie de mesures pour le “bien-ĂȘtre de la faune sauvage captive”, dont la fin progressive de la prĂ©sentation d’animaux sauvages dans les cirques itinĂ©rants.

Parmi ces mesures, annoncĂ©es par la ministre de la Transition Ă©cologique Barbara Pompili, figure Ă©galement l’interdiction de la reproduction et l’introduction de nouveaux orques et dauphins dans les delphinariums du pays

“DĂšs Ă  prĂ©sent, nous n’autoriserons plus l’ouverture de nouveaux delphinariums. Et pour les 3 delphinariums qui existent dans notre pays, nous cessons l’introduction de nouveaux animaux et la reproduction en captivitĂ©â€, a dĂ©clarĂ© la ministre lors d’une confĂ©rence de presse.

Mme Pompili annoncĂ© Ă©galement la fin de l’élevage des visons d’AmĂ©rique pour leur fourrure, soulignant que “notre Ă©poque a changĂ© dans son attitude Ă  l’animal sauvage”.

“C’est une transformation progressive de ces secteurs que nous engageons. Une transformation qui ne doit pas ĂȘtre pensĂ©e contre les professionnels concernĂ©s, mais bien avec eux”, a-t-elle ajoutĂ©.

Pour la ministre, cette transition devra s’étaler sur plusieurs annĂ©es, parce qu’elle va changer la vie de nombreuses personnes, assurant que “nous devons les respecter et les accompagner, et c’est ce que le gouvernement s’engage Ă  faire”.






[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page