Maroc

Feux de forĂȘts au Maroc: la superficie touchĂ©e atteint 10.300 ha

Le ministre de l’Agriculture, de la PĂȘche maritime, du DĂ©veloppement rural et des Eaux et ForĂȘts, Mohamed Sadiki, a indiquĂ© lundi que la superficie totale touchĂ©e par les feux de forĂȘt survenus dans plusieurs rĂ©gions du Royaume a atteint 10.300 hectares.

En rĂ©ponse Ă  des questions orales Ă  la Chambre des reprĂ©sentants sur « les causes et les rĂ©percussions des incendies de forĂȘt survenus dans certaines rĂ©gions du Maroc », M. Sadiki a notĂ© que la superficie qui Ă©tait menacĂ©e d’ĂȘtre complĂštement ravagĂ©e par les flammes est de presque 123.000 hectares, ajoutant que les incendies ont failli toucher dans la rĂ©gion de Larache, des habitations de plus de 5.200 familles, et que 35 douars Ă©taient menacĂ©s.

Le ministre a en outre assurĂ© que les incendies sont maĂźtrisĂ©s jusqu’à prĂ©sent, Ă  l’exception d’un feu de forĂȘt qui s’est dĂ©clarĂ© ce lundi aprĂšs-midi au niveau de la commune de Tazrout et qui est pris en charge par des avions « Canadair », notant qu’il existe certains foyers dans les zones touchĂ©es qui Ă©clatent de temps Ă  autre mais qui sont contenus grĂące Ă  la rapiditĂ© des interventions terrestres et aĂ©riennes nĂ©cessaires, dont la prioritĂ© absolue est la prĂ©servation de la vie des intervenants et des populations locales.

Il a, Ă  cette occasion, saluĂ© les efforts des Ă©quipes de lutte contre les incendies de forĂȘt appartenant aux divers secteurs et institutions centrales, provinciales, rĂ©gionales et locales, qui ont travaillĂ© avec discipline, professionnalisme, Ă©troite coordination et rapiditĂ©, et selon une stratĂ©gie bien tracĂ©e pendant plus de 8 jours successifs, afin d’assurer l’efficacitĂ© des interventions aĂ©riennes et terrestres contre les incendies.

Ils sont au total 4.200 Ă©lĂ©ments des Eaux et forĂȘts, de la Protection civile, des Forces ArmĂ©es Royales, de la Gendarmerie Royale, des forces auxiliaires et des autoritĂ©s locales, des agents de la Promotion nationale ainsi que des volontaires, appuyĂ©s par des camions de pompiers, des citernes Ă  eau, des vĂ©hicules d’intervention rapide, des ambulances, des engins et des bulldozers qui ont contribuĂ© Ă  circonscrire les incendies.

M. Sadiki a Ă©galement Ă©voquĂ© l’intervention de cinq avions canadair relevant des Forces Royales Air, de huit avions « Turbo-Trash » et d’hĂ©licoptĂšres appartenant Ă  la Gendarmerie Royale, ajoutant que des « drones » appartenant Ă  l’Agence Nationale des Eaux et ForĂȘts ont Ă©tĂ© utilisĂ©s pour la premiĂšre fois afin de surveiller les foyers d’incendie et fixer les prioritĂ©s des interventions aĂ©riennes et terrestres aprĂšs examen et analyse des images infrarouges.

Dans le mĂȘme contexte, il a soulignĂ© que le Maroc dispose d’un Centre national de gestion des risques climatiques forestiers et d’un plan national intĂ©grĂ© de lutte contre les incendies de forĂȘt approuvĂ© par tous les partenaires institutionnels, et qui tient compte de tous les facteurs Ă  l’origine des feux, en s’appuyant sur des interventions de terrain efficaces basĂ©es sur une approche proactive de dĂ©tection et d’alerte prĂ©coce pour tous les intervenants.

Il a prĂ©cisĂ© que ce plan s’articule autour de deux axes, le premier concerne le domaine de la prĂ©vision et de la prĂ©vention, tandis que le second porte sur la lutte contre les incendies et les secours.

Le premier axe, a-t-il dit, dĂ©pend de l’allocation de fonds nĂ©cessaires pour financer les programmes annuels, assurer les Ă©quipements et les moyens Ă  mĂȘme de rĂ©duire les dĂ©parts de feu, collecter les donnĂ©es et de les stocker dans un systĂšme d’information dĂ©diĂ© Ă  l’élaboration de cartes des feux de forĂȘt constamment mises Ă  jour qui identifient les zones les plus exposĂ©es aux risques d’incendie en collaboration avec la Direction GĂ©nĂ©rale de la MĂ©tĂ©orologie, et la mise en place de programmes annuels de sensibilisation de la population locale aux consĂ©quences des incendies.

Quant au deuxiĂšme axe, il est basĂ© sur l’intervention en coordination continue avec les diffĂ©rents partenaires concernĂ©s, et Ă  travers plusieurs niveaux selon la vitesse de propagation des flammes, Ă  travers la mobilisation d’équipes d’intervention rapide au niveau terrestre et aĂ©rien, appuyĂ©es par les avions relevant des Forces Royales Air et de la Gendarmerie Royale spĂ©cialement Ă©quipĂ©s pour lutter contre les incendies, avec l’identification des prioritĂ©s stratĂ©giques sur le terrain afin de prĂ©server la santĂ© et la sĂ©curitĂ© des intervenants et protĂ©ger la vie de la population locales et ses biens ainsi que le milieu naturel.

En application des Hautes Directives Royales, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch avait prĂ©sidĂ©, vendredi dernier Ă  Rabat, la cĂ©rĂ©monie de signature d’une convention cadre pour la mise en Ɠuvre d’une sĂ©rie de mesures urgentes visant Ă  attĂ©nuer l’impact des rĂ©cents incendies sur l’activitĂ© agricole et les forĂȘts, et Ă  apporter un soutien aux populations locales touchĂ©es, d’un coĂ»t de 290 millions de dirhams.

Cette convention, qui vise l’attĂ©nuation de l’impact des incendies survenus courant juillet 2022 sur la population, comprend la prise de diffĂ©rentes mesures, Ă  court et moyen termes, en vue d’apporter un soutien Ă  la population pour la rĂ©fection des habitations touchĂ©es qui ont Ă©tĂ© recensĂ©es par les autoritĂ©s publiques, de lancer notamment des opĂ©rations de reforestation sur quelque 9.330 hectares.

La convention porte Ă©galement sur la crĂ©ation de 1.000 opportunitĂ©s d’emploi supplĂ©mentaires dans la RĂ©gion de Tanger-TĂ©touan- Al Hoceima, dĂ©diĂ©es aux personnes touchĂ©es et aux membres de leurs familles pour travailler dans les chantiers du programme Awrach.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page