Maroc

Feu vert pour les établissements désirant opter pour le présentiel

Le ministère des Habous et des Affaires Islamiques a annoncé vendredi avoir donné son accord aux établissements d’enseignement traditionnel désirant opter pour le mode d’enseignement présentiel et ce, en réponse à l’insistance des parents et tuteurs d’élèves et d’étudiants, et des superviseurs de ces établissements.

Le ministère rappelle dans un communiqué qu’il avait décidé, dans le cadre des mesures de précaution prises pour la gestion de l’enseignement traditionnel durant l’année scolaire et universitaire (2020-2021), à la lumière de la conjoncture exceptionnelle au Royaume à cause de la propagation de l’épidémie Covid-19, d’adopter l’enseignement à distance aux établissements d’enseignement traditionnel jusqu’à décembre 2020, avec l’espoir que les circonstances permettront le redémarrage des cours présentiels début janvier 2021.

Le ministère a approuvé l’adoption de l’enseignement présentiel dans ces établissements, et ce sur la base des rapports des comités spécialisés, et de l’engagement des établissements concernés à respecter le protocole sanitaire de prévention contre la Covid-19, afin d’assurer la poursuite des études dans de conditions pédagogiques sûres.

En ce qui concerne la période restante de l’année scolaire en cours, le ministère porte à la connaissance des superviseurs des établissements d’enseignement traditionnel, des cadres pédagogiques et administratifs, et de l’ensemble des étudiants et élèves et leurs parents, qu’il donne son feu vert aux établissements auparavant autorisés à adopter l’enseignement en mode présentiel, de continuer d’opter pour ce mode dans le respect total et strict des mesures de précaution et des règles de sécurité sanitaire, tandis que l’enseignement à distance continuera d’être adopté par les autres établissements.

Le ministère peut, à tout moment, examiner les demandes des établissements désirant opter pour l’enseignement présentiel et prendre les décisions appropriées à cet égard, conformément aux conditions et règles en vigueur, souligne le communiqué.

Il fait savoir que des cours en format numérique ont été mis à la disposition des élèves, étudiants et enseignants sur le site web dédié à l’enseignement traditionnel “douroussi.ma”, afin d’assurer la continuité pédagogique dans les établissements qui adoptent la formule de l’enseignement à distance.

Le ministère fournit également, poursuit le communiqué, des cartes à puce pour tous les élèves et étudiants (à partir de la 4è primaire) afin de leur permettre de bénéficier d’un accès gratuit à la plateforme numérique “douroussi.ma”.

Dans ce contexte, le ministère appelle tous les élèves et étudiants n’ayant pas encore reçu leurs carte à puce à se rendre à la délégation des Affaires islamiques la plus proche pour les récupérer, conclut le communiqué.

Avec MAP



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page