MarocPOLITIQUE

Fête du Trône. Le Roi Mohammed VI: “Ces agissements doivent être combattus”

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé à la consolidation des mécanismes de solidarité nationale et à la lutte déterminée et responsable contre les spéculations et la manipulation des prix.

Dans Son discours adressé à la Nation à l’occasion de la Fête du Trône, le Souverain a estimé que le plus grand péril pour le développement du pays et pour la promotion des investissements réside dans les entraves dressées à dessein par certains pour préserver leurs propres intérêts et réaliser des profits personnels.

“Ces agissements doivent être combattus”, a affirmé SM le Roi.

Articles similaires

Le Souverain a rappelé, à cette occasion, que les efforts concertés de l’Etat et des secteurs public et privé ont permis à l’économie nationale de résister aux crises et aux soubresauts et de réaliser ainsi des résultats concluants dans les différentes filières de production.

Toutefois, a poursuivi SM le Roi, cette embellie a été éphémère en raison de la conjoncture internationale, faisant observer qu’outre une modeste campagne agricole, des facteurs exogènes ont entraîné une envolée des prix de certains produits de première nécessité, “un problème auquel aucun pays n’a échappé”.

“Conscient des retombées de cette situation sur les conditions de vie de nombreux groupes de citoyens, Nous avons lancé un programme national pour atténuer l’impact de la sécheresse sur les agriculteurs et sur la population rurale”, a indiqué le Souverain.

“Nous avons également orienté le gouvernement pour qu’il alloue des crédits importants à la subvention de certains produits de base et pour qu’il assure l’approvisionnement des marchés en ces produits”, a ajouté SM le Roi, estimant que “c’est bien peu au regard de ce que méritent vraiment les Marocains”.

Dans ce cadre, le budget alloué en 2022 à la Caisse de compensation a été doublé, excédant ainsi les 32 milliards de dirhams, a rappelé le Souverain.

SM le Roi a souligné qu’”en dépit d’une conjoncture internationale fluctuante, nous devons néanmoins rester optimistes et nous focaliser sur nos atouts”, notant qu’il importe de tirer “le meilleur parti des opportunités et des perspectives ouvertes par ces mutations pour drainer plus d’investissements, stimuler les exportations, promouvoir le produit national”.

SM le Roi a, à cet égard, engagé “le gouvernement ainsi que les sphères politique et économique à offrir plus de facilités aux investissements étrangers qui, en cette conjoncture internationale, choisissent notre pays, en éliminant tout obstacle qu’ils peuvent rencontrer”.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page