Faits-divers

France: Le meurtrier de Moustapha s’est tranché la gorge

Yassine, le jeune homme de 23 ans, soupçonné d’avoir tué Moustapha, un père de famille, de quarante coups de couteau, se trouve entre la vie et la mort aux urgences. Il s’est tranché la gorge en prison.

Yassine ne s’est pas contenté de se trancher uniquement la gorge. Il s’est aussi entaillé les poignets durant la nuit du vendredi à samedi, dans la cellule qui lui a été attribuée au centre pénitentiaire de Bois-d’Arcy. Pour Le Parisien, le jeune a eu recours à ce geste de désespoir parce que « rongé par un sentiment de culpabilité ».

N’eut été la visite des pompiers venus vers 5 h 29, au secours d’un autre détenu particulièrement surveillé et en isolement, qui se plaignait de douleurs thoraciques, Yassine serait peut-être mort. Même s’il a pu être sauvé de justesse, son pronostic vital reste très engagé.

Le jeune est soupçonné d’avoir tué le 23 décembre dernier un père de famille âgé de 44 ans. Son corps a été retrouvé plus de 24 heures après, enterré dans le parc du Sautour. Signalé par les voisins, Yassine est passé aux aveux, expliquant que la victime s’intéressait de trop près à sa femme. Mais, compte tenu de la complexité du crime, les enquêteurs estiment qu’il n’aurait pas agi seul. La femme de Yassine et son beau-frère, âgés de 24 et 20 ans, ont été également mis en examen et incarcérés pour avoir aidé le meurtrier à faire disparaître les traces de ce crime, rapporte la même source.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page