Maroc

COVID-19 : Le Maroc suspend ses vols avec l’Algérie et l’Égypte

Le Maroc a suspendu les vols avec 18 autres pays dans le cadre des mesures préventives visant à limiter la propagation de COVID-19.

Rabat – Le Maroc a décidé de suspendre les vols avec l’Algérie et l’Egypte dans le cadre des mesures préventives visant à limiter la propagation de COVID-19.

L’Office national des aéroports du Maroc (ONDA) a annoncé la nouvelle aujourd’hui.

La mesure sera en vigueur jusqu’au 21 mars.

« Les passagers en provenance de ces pays via un autre pays sont également concernés », a annoncé l’ONDA.

Le gouvernement marocain a également décidé de suspendre les vols avec 18 autres pays.

La liste des autres pays avec lesquels le Maroc a suspendu ses vols comprend l’Italie, la Belgique, la Turquie, la Suisse, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Suède, l’Ukraine et la République tchèque.

Le Maroc a également suspendu ses vols avec l’Australie, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, le Danemark, le Royaume-Uni et le Brésil.

Cette mesure, qui vise également à limiter la propagation des nouvelles variantes du COVID-19, s’inscrit dans le cadre de l’état d’urgence au Maroc.

Jeudi, le Maroc a prolongé l’état d’urgence jusqu’au 10 avril.

L’état d’urgence permet au gouvernement et aux autorités de prendre des mesures proactives pour limiter la propagation de la pandémie.

Dans le cadre de l’état d’urgence, lundi, le Maroc a prolongé le couvre-feu de nuit de deux semaines supplémentaires.

Le pays a enregistré 485 147 cas de COVID-19, dont 8 669 décès, et 470 933 récupérations.

Le Maroc a lancé la campagne de vaccination contre le COVID-19 le 28 janvier.

Plus de 3 820 097 personnes ont reçu la première dose du vaccin. Entre-temps, 413.032 citoyens et résidents ont reçu la deuxième dose à partir du 4 mars.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page