Maroc

Condamnation Ă  la peine de mort pour le meurtre d’un enfant

[ad_1]



Tanger

La chambre criminelle de premier degrĂ© prĂšs la Cour d’appel de Tanger a condamnĂ©, mardi aprĂšs-midi Ă  la peine de mort, un couple poursuivi pour homicide volontaire et mutilation du corps du fils mineur du mari.

Le juge, aprĂšs avoir entendu les plaidoiries des avocats des deux accusĂ©s et de la victime, et le rĂ©quisitoire du reprĂ©sentant du parquet, a prononcĂ© le verdict assorti d’une indemnitĂ© de 500.000 dirhams au profit de la famille de la victime devant ĂȘtre payĂ©e solidairement par les deux condamnĂ©s, en plus d’une indemnitĂ© d’un dirham symbolique au profit de l’Observatoire national des droits de l’enfant, qui s’est constituĂ© partie civile dans cette affaire.

Les chefs d’accusation retenus contre les deux criminels sont l’homicide volontaire avec prĂ©mĂ©ditation, l’emploie d’actes de barbarie Ă  l’encontre des descendants et la mutilation du cadavre, et ce conformĂ©ment aux articles 392 et 399 du Code pĂ©nal marocain.

Les faits remontent au mois de novembre de l’an dernier, quand des parties du corps sans vie d’un enfant de sexe masculin, avaient Ă©tĂ© retrouvĂ©es dans une dĂ©charge Ă  Larache. Les recherches et investigations ont permis l’identification de la victime ĂągĂ©e de 7 ans, tandis que les opĂ©rations de fouille ont permis de trouver le reste du cadavre dans un frigo au domicile familial.

Les enquĂȘteurs avaient suspectĂ© l’implication du pĂšre et de la belle-mĂšre de la victime dans cet acte criminel perpĂ©trĂ© au sein du domicile familial, la victime ayant Ă©tĂ© Ă©tranglĂ©e puis son cadavre mutilĂ©.






[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page