Maroc

Casablanca: Ce qui s’est réellement passé ce vendredi sur l’autoroute

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, en collaboration avec les services de la Direction générale de la Surveillance du territoire national (DGST), a arrêté deux individus, dont un aux antécédents judiciaires pour trafic de drogues, en possession de 12.600 comprimés psychotropes.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué vendredi dans un communiqué que les suspects ont été interpellés à bord d’une voiture de location sur l’autoroute, à l’entrée de Casablanca, ajoutant que l’opération de fouille a abouti à la saisie de 11.100 comprimés d’ecstasy et 1.500 autres de type “Rivotril” en plus d’une quantité de cocaïne et de chira, ainsi que d’une somme d’argent qui serait obtenue de cette activité illicite.

Les deux mis en cause, âgés de 32 et 41 ans, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire sous la supervision du parquet afin de déterminer les ramifications de cet acte criminel, conclut le communiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page