Maroc

Canberra admet que des soldats australiens ont « tué illégalement » 39 Afghans



Un Général australien a admis, jeudi, l’existence d’éléments crédibles prouvant que des soldats des Forces spéciales australiennes ont “tué illégalement” au moins 39 Afghans, civils et prisonniers, notant qu’un procureur spécial pour crimes de guerre a été saisi.

Après avoir pris connaissance des conclusions de cette enquête, lancée en 2016 sur l’attitude de l’armée en Afghanistan entre 2005 et 2016, le Général Angus Campbell a affirmé que la culture “d’impunité” au sein de troupes d’élites a entraîné, durant toute une décennie, une série de meurtres et de dissimulations présumés.

“Certaines patrouilles ont fait fi de la loi, des règles ont été enfreintes, des histoires inventées, des mensonges racontés et des prisonniers tués”, a-t-il ajouté dans ce sens, présentant des “excuses sincères et sans réserve” au peuple afghan.

“Ce bilan honteux”, a poursuivi le Général, révèle également que les nouvelles recrues auraient “été contraintes de tirer sur un prisonnier afin de commettre leur premier meurtre”.

Les troupes de combat australiennes ont quitté le pays en 2013, mais depuis, une série de récits ont émergé concernant la conduite des unités d’élite des forces spéciales à l’égard des civils afghans.

( Avec MAP )






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page