Maroc

Baitas: L’assaut de migrants Ă  Nador, un acte “prĂ©mĂ©ditĂ© et planifiĂ©â€

La prise d’assaut de la clĂŽture mĂ©tallique au niveau de la province de Nador par des immigrĂ©s clandestins Ă©tait “prĂ©mĂ©ditĂ©e et planifiĂ©e”, a soulignĂ©, jeudi Ă  Rabat, le ministre dĂ©lĂ©guĂ© chargĂ© des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Les donnĂ©es disponibles indiquent que l’opĂ©ration de prise d’assaut de la clĂŽture mĂ©tallique au niveau de la province de Nador, le 24 juin dernier, a Ă©tĂ© “prĂ©mĂ©ditĂ©e et planifiĂ©e”, de mĂȘme qu’elle ïżœïżœa Ă©tĂ© exĂ©cutĂ©e d’une maniĂšre bien Ă©tudiĂ©e, loin des tentatives d’assaut habituelles”, a prĂ©cisĂ© M. Baitas en rĂ©ponse aux questions des journalistes, lors d’un point de presse Ă  l’issue de la rĂ©union hebdomadaire du Conseil de gouvernement, tenue par visioconfĂ©rence sous la prĂ©sidence de M. Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement.

Le ministre a indiqué que les immigrés clandestins ont eu recours, pour la premiÚre fois, lors de cette opération, à des méthodes impliquant une grande violence contre les éléments des forces publiques.

ConformĂ©ment Ă  la logique humanitaire et Ă  la dimension des droits de l’Homme sur lesquelles repose la gestion de la question migratoire au Maroc, a poursuivi M. Baitas, le Conseil national des droits de l’Homme a dĂ©pĂȘchĂ© une dĂ©lĂ©gation pour effectuer une mission exploratoire dans la ville de Nador et sa rĂ©gion, au sujet notamment des derniers Ă©vĂ©nements.

“Des recherches et des enquĂȘtes judiciaires sont menĂ©es actuellement au sujet de ces Ă©vĂ©nements, et dans le cadre de la consĂ©cration du principe de l’indĂ©pendance du pouvoir judiciaire, on ne saurait aborder les conclusions et les rĂ©sultats de ces procĂ©dures toujours en cours”, a conclu le ministre.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page