Maroc

au moins un mort dans le naufrage d’une embarcation de migrants dans la Manche

[ad_1]



naufrage

Le naufrage, mardi dans la Manche, d’une petite embarcation de migrants a fait au moins un mort, selon les autoritĂ©s françaises qui indiquent que le bilan pourrait augmenter.

Des migrants, des Iraniens selon les premiers Ă©lĂ©ments, tentaient de gagner la Grande-Bretagne lorsque leur embarcation a chavirĂ© dans la commune de Loon-Plage, prĂšs de Dunkerque. Dix sept parmi les rescapĂ©s, dont deux enfants, Ă©taient en arrĂȘt cardio-respiratoire.

D’aprĂšs les autoritĂ©s françaises qui se basent sur les tĂ©moignages des migrants, “il manquerait une personne qui pourrait ĂȘtre un nourrisson”.

Les autres rescapĂ©s, hommes, femmes et enfants entre 5 et 8 ans, “sont en Ă©tat d’hypothermie”, dont un cas “grave”, ont ajoutĂ© les mĂȘmes sources. Ils ont Ă©tĂ© rĂ©partis dans des hĂŽpitaux de Calais et de Dunkerque, dans le nord de la France.

Une vaste opĂ©ration de recherches se poursuivait en dĂ©but d’aprĂšs-midi avec six embarcations et trois moyens aĂ©riens en vue de retrouver d’éventuels survivants.

La prĂ©fecture maritime de la Manche et de la mer du Nord avait Ă©mis lundi un appel Ă  la vigilance en raison de conditions mĂ©tĂ©orologiques difficiles Ă  partir de ce mardi et jusqu’à vendredi.

Des migrants prennent réguliÚrement la mer sur les plages du nord de la France pour tenter de rejoindre clandestinement la Grande-Bretagne.

Selon la préfecture, les traversées de la Manche sur des embarcations de fortune ont coûté la vie à quatre migrants en 2019 et, en incluant la nouvelle victime, au moins quatre en 2020.

( Avec MAP )






[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page