Maroc

Amzazi devra gérer plus de 76 milliards de dirhams en 2021

[ad_1]

Amzazi

Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi, a affirmĂ©, mercredi Ă  Rabat, que le budget prĂ©visionnel de son dĂ©partement s’élĂšve Ă  76,2 milliards de dirhams (MMDH) en 2021.

M. Amzazi, qui prĂ©sentait le budget de son dĂ©partement au titre de l’annĂ©e prochaine devant la Commission de l’enseignement et des affaires culturelles et sociales Ă  la Chambre des Conseillers, a prĂ©cisĂ© que ce budget comprend des dĂ©penses d’engagement de 4,3 MMDH.

Ledit budget, a-t-il poursuivi, est rĂ©parti sur le fonctionnement (65,49 MMDH) et l’investissement (6,43 MMDH). Dans le dĂ©tail du budget de fonctionnement, qui a augmentĂ© de 0,28% par rapport Ă  2020, les dĂ©penses du personnel se sont Ă©levĂ©es Ă  56,1 MMDH ( y compris 8,4MMDH des dĂ©penses des cadres), alors que les dĂ©penses en matĂ©riel et les dĂ©penses diverses se sont chiffrĂ©es Ă  9,3 MMDH.

A cet Ă©gard, le ministre a relevĂ© que les dĂ©penses des cadres sont rĂ©parties sur l’éducation nationale (89,84%), l’enseignement supĂ©rieur et la recherche scientifique (67,29%) et la formation professionnelle (38,26%), prĂ©cisant que son dĂ©partement compte 335.104 fonctionnaires.

Et de noter que le budget global du ministĂšre est reparti sur l’éducation nationale Ă  hauteur de 58,8 MMDH, sur l’enseignement supĂ©rieur et la recherche scientifique (12,66 MMDH) et la formation professionnelle (398,1 millions de dirhams).

En outre, M. Amzazi a mis l’accent sur la consolidation de la dĂ©centralisation, soulignant que le budget de l’administration centrale ne compte que 1,6% du budget global. Il a Ă©galement fait savoir qu’au niveau du dĂ©partement de l’éducation nationale, les postes budgĂ©taires qui seront crĂ©Ă©s durant l’annĂ©e Ă  venir s’élĂšvent Ă  17.344, dont 15.000 pour les acadĂ©mies rĂ©gionales de l’éducation et la formation professionnelle (AREF).

Le ministre a, par ailleurs, passĂ© en revue les projets que le secteur de l’éducation nationale devrait poursuivre au cours de 2021 au niveau des diffĂ©rentes dĂ©partements, notamment la gĂ©nĂ©ralisation de l’enseignement prĂ©scolaire, l’éducation des enfants en situation d’handicap, le dĂ©veloppement du modĂšle pĂ©dagogique et l’utilisation de la technologie de l’information et de communication dans l’éducation.

( Avec MAP )



[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page