Maroc

AĂŻd Al Adha: l’élevage confirme sa rĂ©silience

Avec une offre de 8 millions de tĂȘtes destinĂ©es Ă  l’abattage de l’AĂŻd Al Adha 1443, le secteur agricole national et en particulier sa filiĂšre d’élevage ont fait montre une nouvelle fois d’une rĂ©silience Ă  toute Ă©preuve et d’une grande capacitĂ© Ă  assurer l’équilibre entre l’offre et la demande en matiĂšre d’ovins et caprins, en dĂ©pit d’un contexte difficile de stress hydrique.

A moins de deux semaines de la cĂ©lĂ©bration de cette fĂȘte religieuse de grande portĂ©e symbolique pour les Marocains, les derniers chiffres officiels font Ă©tat de l’identification de 6,6 millions de tĂȘtes d’ovins et caprins, destinĂ©s Ă  l’abattage de l’AĂŻd Al Adha, Ă  travers l’ensemble du territoire national.

Cette situation d’offre excĂ©dentaire qui rassure sur la stabilitĂ© des prix, est attribuable aux mesures d’appui mises en place par le ministĂšre de l’Agriculture en faveur de l’élevage ovin et caprin pour attĂ©nuer les effets de la sĂ©cheresse, durant la campagne agricole 2021-2022.

Ainsi, la mise en Ɠuvre du programme de rĂ©duction de l’impact du dĂ©ficit pluviomĂ©trique lancĂ© sur Instructions de Sa MajestĂ© le Roi a apportĂ© un appui important aux Ă©leveurs, fait savoir la tutelle.

Dans le cadre de ce programme, le soutien s’est dĂ©clinĂ© Ă  travers des aliments de bĂ©tail subventionnĂ©s, notamment l’orge et les aliments composĂ©s permettant la sauvegarde du cheptel, particuliĂšrement pendant les pĂ©riodes critiques de soudure, marquĂ©es par la dĂ©gradation des parcours et la chertĂ© des ressources fourragĂšres.

GrĂące Ă  cette batterie de mesures proactives face Ă  des conditions climatiques dĂ©favorables, l’effectif du cheptel national est restĂ© stable avec des performances zootechniques ayant enregistrĂ© un taux d’agnelage de 90%.

L’identification, un outil efficace pour la gestion du cheptel

Instrument majeur de la traçabilitĂ© du cheptel, l’identification des ovins et des caprins destinĂ©s Ă  l’abattage de l’AĂŻd 1443 a Ă©tĂ© lancĂ©e par l’Office National de SĂ©curitĂ© Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) depuis le 1er avril 2022.

Ainsi, les services vĂ©tĂ©rinaires de l’ONSSA ont enregistrĂ© plus de 242.000 unitĂ©s d’engraissement d’ovins et caprins destinĂ©s Ă  l’AĂŻd. Ces unitĂ©s font l’objet de suivi rĂ©gulier pour les aliments utilisĂ©s et l’état sanitaire des animaux, jusqu’au jour de l’AĂŻd.

Les ovins et caprins sont identifiĂ©s, gratuitement, en plaçant des boucles spĂ©cifiques AĂŻd Adha sur les oreilles des animaux, portant un N° de sĂ©rie pour la traçabilitĂ©. Seuls les animaux portant la boucle d’identification spĂ©cifique “AĂŻd Al Adha” seront autorisĂ©s Ă  accĂ©der aux souks et aux marchĂ©s Ă  bestiaux.

Cheptel: un Ă©tat sanitaire satisfaisant

GrĂące aux efforts dĂ©ployĂ©s par l’ONSSA en matiĂšre de contrĂŽle et de surveillance sanitaire, l’effectif du cheptel national jouit d’un Ă©tat sanitaire satisfaisant, ce qui garantit aux Marocains une offre en ovins et caprins conforme aux normes sanitaires les plus exigeantes.

A cet Ă©gard, l’Office assure une surveillance sanitaire permanente des animaux d’élevage et leur protection contre les maladies animales contagieuses sur l’ensemble du territoire national. Ce suivi est menĂ© en Ă©troite collaboration avec les vĂ©tĂ©rinaires, les professionnels de la filiĂšre des viandes rouges et les autoritĂ©s territoriales.

L’ONSSA a intensifiĂ© Ă©galement son dispositif de contrĂŽle portant sur les aliments pour animaux, les mĂ©dicaments vĂ©tĂ©rinaires, l’eau d’abreuvement et les fientes de volaille au niveau des Ă©levages.

Ainsi, les services de l’Office ont rĂ©alisĂ© plus de 1.900 sorties de contrĂŽle lors desquelles 847 Ă©chantillons de viande et 372 prĂ©lĂšvements d’aliments pour animaux et 40 Ă©chantillons d’eau d’abreuvement ont Ă©tĂ© prĂ©levĂ©s et analysĂ©s.

En outre, l’Office a interdit la circulation des fientes, Ă  partir du 1er juin et ce, jusqu’au 15 juillet 2022, afin de prĂ©venir toute utilisation frauduleuse notamment pour l’engraissement des ovins et des caprins destinĂ©s Ă  AĂŻd Al Adha.

Avec une offre en abondance, un contrĂŽle sanitaire rigoureux et une logistique optimisĂ©e, toutes les conditions sont rĂ©unies pour que les familles marocaines puissent cĂ©lĂ©brer cette grande fĂȘte religieuse en toute quiĂ©tude et sĂ©rĂ©nitĂ©, sans courir le risque d’une quelconque flambĂ©e de prix oĂč d’une pĂ©nurie de moutons.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page