Maroc

adoption d’une rĂ©solution visant Ă  mettre fin aux mariages d’enfants

[ad_1]



enfants

La TroisiĂšme Commission de l’AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale des Nations-Unies a adoptĂ© un projet de rĂ©solution sur le mariage d’enfants, prĂ©coces et forcĂ©s, prĂ©sentĂ©e conjointement par le Canada et la Zambie.

La rĂ©solution, coparrainĂ©e par un total de 114 pays, met en relief les tendances qui se dessinent dans le contexte de la pandĂ©mie de COVID-19 et appelle la communautĂ© internationale Ă  prendre des mesures concrĂštes pour maintenir et accĂ©lĂ©rer les progrĂšs visant Ă  mettre fin aux mariages d’enfants, prĂ©coces et forcĂ©s.

«Le mariage d’enfants est une violation des droits de la personne et constitue un obstacle majeur Ă  l’épanouissement des femmes et des filles. Trop souvent, il entraĂźne la fin de leur scolarisation et des complications de santĂ©, en plus de les exposer Ă  un risque accru de discrimination et de violence», ont indiquĂ© les ministres canadiens des Affaires Ă©trangĂšres, François-Philippe Champagne, et du DĂ©veloppement international, Karina Gould.

Ils dĂ©plorent que la pandĂ©mie de COVID-19 ait exacerbĂ© ces effets et que l’accĂšs des femmes et des filles Ă  l’école et aux services de santĂ© essentiels soit considĂ©rablement rĂ©duit dans le monde entier. “Leurs moyens de subsistance sont menacĂ©s par les mesures visant Ă  limiter la propagation du virus et les incidences Ă©conomiques dĂ©vastatrices de la crise, ainsi que par l’augmentation de leur charge de travail domestique et de soins non rĂ©munĂ©rĂ©â€, ont-ils constatĂ©.

Le Fonds des Nations Unies pour la population prĂ©voit que la crise sanitaire entraĂźnera 13 millions de cas supplĂ©mentaires de mariages d’enfants, prĂ©coces et forcĂ©s qui, autrement, auraient Ă©tĂ© Ă©vitĂ©s d’ici 2030.

( Avec MAP )






[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page