LIFESTYLE

Trois gendarmes tuĂ©s par balles lors d’une intervention pour un drame conjugal : le forcenĂ© retrouvĂ© mort

[ad_1]

07H14
Les gendarmes se sont rendus dans la nuit de mardi Ă  mercredi dans un hameau prĂšs de Saint-Just, dans le Puy-de-DĂŽme, pour porter secours Ă  une femme qui avait trouvĂ© refuge sur le toit de la maison lors d’une dispute avec un homme qui serait son compagnon ou son ex-compagnon.
Lorsqu’ils sont arrivĂ©s sur les lieux, deux militaires ont essuyĂ© des tirs en s’approchant de la maison.
L’un d’eux est dĂ©cĂ©dĂ© des suites de ses blessures tandis que le deuxiĂšme, blessĂ© Ă  la cuisse, a Ă©tĂ© transportĂ© par les pompiers Ă  l’hĂŽpital.
AprĂšs avoir mis le feu Ă  sa maison, le forcenĂ©, ĂągĂ© de 48 ans, a de nouveau tirĂ© sur les gendarmes prĂ©sents aux abords de la propriĂ©tĂ©, tuant 2 d’entre eux.
La femme a Ă©tĂ© dĂ©livrĂ©e et mise en sĂ©curitĂ©. Quant Ă  son agresseur de 48 ans, connu des services de police pour des faits de problĂšmes de garde d’enfant, il a Ă©tĂ© retrouvĂ© mort sur les lieux du drame.
Les victimes sont le brigadier Arno Mavel, 21 ans, le lieutenant Cyrille Morel, 45 ans, et l’adjudant Remi Dupuis, 37 ans.

Article prĂ©cĂ©dentL’homme qui a agressĂ© 8 conductrices, dont l’une a Ă©tĂ© violĂ©e, a Ă©tĂ© interpellĂ©

[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page