LIFESTYLE

Muriel Roche, 52 ans, retrouvée sauvagement tuée dans un bois : le suspect a avoué

[ad_1]

07H28
Le 20 octobre dernier, Muriel Roche, 52 ans, avait quittĂ© son domicile de Salavre, dans l’Ain, pour aller cueillir des champignons.
Son compagnon, inquiet de ne pas la voir rentrer, avait donnĂ© l’alerte Ă  la tombĂ©e de la nuit.
Des recherches avaient été lancées et le corps ensanglanté de la victime avait été retrouvé à minuit dans une prairie, gisant au milieu des herbes hautes, prÚs du Pont de bois et du bois de Bouillon, à Salavre.
La victime avait Ă©tĂ© frappĂ©e Ă  mort et poignardĂ©e. Elle gisait Ă  quelques dizaines de mĂštres de son vĂ©hicule stationnĂ© sur le parking dit « des pĂȘcheurs ».
Une empreinte gĂ©nĂ©tique a Ă©tĂ© retrouvĂ©e sur un vĂȘtement de la victime et a matchĂ© avec l’ADN d’un homme, ĂągĂ© de 30 ans.
PlacĂ© en garde Ă  vue mardi, le trentenaire a d’abord niĂ© les faits mais, confrontĂ© aux preuves scientifiques, il est finalement passĂ© aux aveux.
Il a reconnu avoir frappé la victime avec un bùton et avec son couteau, sans livrer de mobile. Il a été placé en détention provisoire.

Article prĂ©cĂ©dent« Une opportunitĂ© dingue » : en pleine crise du Covid-19, les artistes comptent sur l’Eurovision pour remonter sur scĂšne

[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page